16 juillet 2024
Paris - France
POLITIQUE

Alassane Ouattara va réceptionner quatre hélicoptères chinois 

Les autorités ivoiriennes se sont tournées vers Pékin pour renforcer leurs équipements militaires dans le cadre de la lutte antiterroriste

La Côte d’Ivoire est toujours sous la pression d’une menace terroriste dans le Nord. Les ÉtatsUnis, alliés du pays, ont alerté les autorités sur cette éventualité. C’est pourquoi le ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, multiplie ces derniers mois les briefings avec ses hommes sur la situation sécuritaire

Mitrailleurs et lancemissiles 

Selon nos informations, Lassina Doumbia, le chef d’état- major des armées, a décidé de renforcer les équipements militaires en dotant le pays de nouveaux hélicoptères. Cette proposition a été validée par le Conseil national de sécurité (CNS), dirigé par le chef de l’État Alassane Ouattara

L’État ivoirien attend done, d’ici à la fin de l’année, une 

livraison de quatre hélicoptères militaires d’attaque chinois qui seront équipés de puissants mitrailleurs et lancemissiles

L’offre française 

Les autorités se sont tournées vers Pékin, lassées d’attendre l’intégralité de la livraison de dix appareils israéliens commandés fin 2021 cinq MD500 et cinq Agusta. Quatre ont déjà été réceptionnés et utilisés lors de missions de surveillance pendant la Coupe d’Afrique des nations (CAN)

 Comment Alassane Ouattara sécurise la CAN en Côte d’Ivoire 

Les modèles d’ecommerce à la chinoise à l’épreuve de l’Afrique 

Un hélicoptère civil de type Airbus H15 a également été délivré en leasing. Les Israéliens devaient également fournir des blindés et des armes légères, dont des fusils de précision

Les Français s’étaient eux aussi positionnés sur ce marché, mais le délai de livraison, excédant 18 mois, avait 

été jugé trop long. Les autorités restent cependant ouvertes aux offres de leurs entreprises d’armement et d’équipement sécuritaire

Jean Moliere source : JA

X