27 mai 2024
Paris - France
SPORT

La RDC ou la Côte d’Ivoire vont-elles  accueillir le Trophée français des champions?

La Chine, qui est géographiquement proche de ce pays, serait alors choisie pour accueillir ce match, afin d’éviter au PSG de changer de continent. Mais la RDC n’a pas renoncé à organiser l’événement. Les Congolais avaient déjà manifesté leur intérêt pour l’édition 2023 entre le Paris SG et Toulouse (2-0)

Le Trophée des champions, qui ouvre la saison du football français, oppose le vainqueur du championnat de France à celui de la Coupe nationale, au mois d’août. Trois pays sont candidats pour l’accueillir: la RDC, la Côte d’Ivoire et la Chine

Les joueurs du Paris SaintGermain (PSG) après avoir remporté le Trophée des champions de France contre Toulouse au Parc des Princes, à 

Le Trophée des champions français vatil revenir prochainement sur le sol africain? Ce match, qui aura lieu probablement le weekend du 10-11 août, une semaine avant le coup d’envoi du championnat de France de Ligue 1 (le 17 août), opposera le champion de France en titre au vainqueur de la Coupe de France, ou au deuxième du classement si le champion de France a également remporté la Coupe de France

Outre la Chine, la RDC et la Côte d’Ivoire sont candidates. Cette première rencontre officielle de la saison a déjà été disputée quatre fois en Afrique, l’instance souhaitant faire rayonner le football français hors de ses frontières. D’abord à Radès, dans la banlieue 

de Tunis, au stade du 7Novembre, en 2010, lors d’un MarseilleParis SaintGermain (0-0, 5-4 aux t.a.b), jouée devant 57000 spectateurs, soit la plus importante affluence de l’histoire de ce trophée. Puis à Tanger, en 2011, quand Marseille avait dominé Lille (5-4) et de nouveau en 2017 pour Paris SGMonaco (2-1), et enfin au stade d’Angondjé de Libreville pour Paris SGBordeaux (2-1) en 2013

La Ligue de football professionnel (LFP) a également délocalisé son trophée à Montréal (Canada) en 2009 et 2015, à Harrison (ÉtatsUnis) en 2012, à Pékin en 2014 et Shenzhen en 2018 et 2019 (Chine), à Klagenfurt (Autriche) en 2016 et à Tel Aviv (Israël) en 2021 et 2022

Une volonté de Félix Tshisekedi 

Il en sera donc de même en 2024. Mais la LFP n’a toujours pas communiqué le nom du pays qui accueillera ce match, très probablement disputé par le Paris SG (PSG) à qui le titre de champion de France ne devrait pas échapper et Lyon -que le club de la capitale affrontera en finale de la Coupe de France-, ou le second. de Ligue 1 (Monaco, Brest ou Nice) si le PSG réalise le doublé. Et il semble justement que l’instance se prononcera une fois qu’elle connaîtra le programme de préparation estivale des parisiens, lesquels envisagent de se rendre en Corée du Sud

<<< La Francophonie avec Elles >>  

La Chine, qui est géographiquement proche de ce pays, serait alors choisie pour accueillir ce match, afin d’éviter au PSG de changer de continent. Mais la RDC n’a pas renoncé à organiser l’événement. Les Congolais avaient déjà manifesté leur intérêt pour l’édition 2023 entre le Paris SG et Toulouse (2-0). Alors que la rencontre était initialement prévu à Bangkok (Thaïlande), l’organisateur s’était désisté et le match avait finalement eu lieu le janvier dernier au Parc des Princes à Paris

 Le stade des Martyrs, la tanière des Léopards 

<< Il s’agit évidemment d’une volonté du pouvoir politique d’accueillir ce match, notamment du président Félix Tshisekedi, et non pas de la fédération [Fédération Congolaise de Football Association, Fecofa], qui est dirigée par un comité de normalisation. Recevoir le Paris- SG et ses stars, ce serait un très beau coup diplomatique, avec l’assurance de remplir la stade des Martyrs à Kinshasa (80000 places), de plus au mois d’août, en pleine saison sèche, quand les températures sont agréables », explique un ancien dirigeant de la fédération congolaise

Le Rwanda, sponsor du PSG et point de blocage potentiel 

Seulement, l’enceinte de la capitale congolaise, pourtant plusieurs fois rénovée à grands frais, est loin de répondreaux critères définis pour accueillir un tel match. Le stade des Martyrs ne reçoit que des homologations temporaires de la Confédération africaine de football (CAF), comme ce fût le cas au mois de novembre dernier pour la rencontre RDCMauritanie (2-0) pour les qualifications à la Coupe du monde 2026. L’aire de jeu un terrain synthétique a tendance à se dégrader, et il est inimaginable que le Trophée des champions puisse se dérouler sur une telle pelouse. La pose d’un gazon hybride avait cependant été envisagée, mais sans que cette intention soit suivie d’effet

Les autorités de Kinshasa ont déposé une demande officielle auprès de la LFP française, mais le silence de l’instance contrarie la partie congolaise. Ce dossier sera évoqué lors de la visite officielle que Félix Tshisekedi effectuera en France les 28 et 29 avril, et lors de laquelle le chef de l’État congolais rencontrera Emmanuel Macron. << Il y a aussi quelque chose qui pourrait poser un problème, c’est que l’un de sponsors du PSG est le Rwanda, via Visit Rwanda. Au vu des relations entre ce pays et la RDC, c’est un point qu’on ne peut pas négliger », ajoute une source interne à la Fecofa

 Réconcilier Félix Tshisekedi et Paul Kagame, la mission impossible de João Lourenço 

Le jeudi 25 avril, la chaîne ivoirienne NCI a annoncé que la Côte d’Ivoire était également candidate. À la différence de la RDC, le pays des Éléphants, qui a brillamment organisé et remporté la Coupe d’Afrique des nations (CAN) aux mois de janvier et février derniers, dispose de plusieurs enceintes modernes, dont la stade olympique AlassaneOuattara à Ébimpé (60 000 places), dans la banlieue d’Abidjan. Et c’est bien sûr dans celleci que la Côte d’Ivoire envisage d’accueillir le Trophée des champions 2024. Il ne reste plus qu’à attendre la décision de la LFP

Jean Moliere . Source : JA

X