7 juillet 2022
Paris - France
INTERNATIONAL

Ukraine : le président Volodymyr demande une intégration sans délai dans l’Union Européenne

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky vient de demander l’intégration sans délai de l’Ukraine dans l’Union Européenne. Une décision qui risque d’accentuer encore plus cette guerre.

L’idée d’une troisième guerre mondiale a été écartée, vu que l’Occident se réserve de toute intervention militaire en Europe. Ils se sont juste contentés de sanctions économiques contre la Russie. Et le président américain Joe Biden a écarté l’idée d’une intervention militaire en Russie. Mais pour beaucoup d’observateurs cette rétention des occidentaux a pour simple motif que l’OTAN n’a pas de base légale pour intervenir en Ukraine, vu que le pays n’est pas encore membre de l’Union européenne. Un statut qui risque de changer dans les prochains jours.

En effet, dans une nouvelle déclaration ce lundi, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a demandé à l’Union Européenne d’intégrer « sans délai » son pays dans le bloc occidental.« Nous nous adressons à l’UE en ce qui concerne une intégration sans délai de l’Ukraine par une nouvelle procédure spéciale », a déclaré M. Zelensky dans une adresse vidéo.« Je suis sûr que c’est juste. Je suis sûr que c’est possible. » , a ajouté Volodymyr Zelensky qui a également appelé les soldats russes ayant envahi l’Ukraine à « déposer les armes ». « Déposez vos armes, partez d’ici, ne croyez pas vos commandants, ne croyez pas vos propagandistes. Sauvez vos vies, tout simplement », a-t-il dit en russe.

Si cette décision est actée, le monde s’engagera dans une voie de non-retour. Cette guerre entre l’Ukraine et la Russie date de 2014 et est née du souhait de l’Ukraine de rejoindre l’OTAN, une perspective jugée intolérable pour Moscou qui voit en cette organisation occidentale une véritable menace.

Accusant l’Europe de livrer des armes en Ukraine, Poutine a ordonné à ses forces armées par le biais des premiers responsables militaires de mettre en alerte la force de dissuasion nucléaire de la Russie.

On voit bien que le conflit risque de prendre une autre tournure beaucoup plus austère si l’intégration de l’Ukraine dans l’UE était effective et que les forces de l’OTAN décidaient d’intervenir militairement.

AFP

X