16 juillet 2024
Paris - France
ECONOMIE

Sénégal/ A la Une, le changement de référentiel de politique économique et sociale et les sermons de Korité

Dakar, 11 avr  – Les quotidiens reçus jeudi à l’APS mettent en exergue le premier Conseil des ministres dont l’une des annonces phares est l’adoption du Projet de transformation systémique du Sénégal comme le nouveau référentiel de politique économique et sociale en lieu et place du Programme Sénégal émergent (PSE) et les sermons des Imams à l’occasion de la célébration de la fête de Korité.

Bës Bi parle de changement de référentiel de politique économique et sociale et s’exclame à la Une, ‘’’Exit le PSE, place au Projet !’’.

‘’Le Président Bassirou Diomaye Faye prend ses marques. Il va, à son tour, écrire l’histoire par son programme politique que les Sénégalais ont validé le 24 mars 2024 au premier tour. Le programme de son Premier ministre aussi, président de Pastef, Ousmane Sonko. Le premier Conseil des ministres a annoncé l’une des grandes décisions qui vont faire oublier le régime de Macky Sall. Il s’agit de la mise en œuvre du +Projet de transformation systémique du Sénégal+ qui sera +le référentiel de politique économique et sociale+. Il va remplacer le Plan Sénégal émergent (PSE) du Président Macky Sall qui avait fixé le cap jusqu’en 2035’’, écrit le journal.

‘’Diomaye balaie le PSE’’, dit Libération, soulignant que le chef de l’Etat a demandé au gouvernement, lors du Conseil des ministres qui s’est tenu, mardi, la mise en œuvre d’une politique ‘’inspirée par le Projet de transformation systémique du Sénégal’’.

Selon Le Quotidien, ‘’le Projet efface le PSE’’. ‘’Pour les 5 prochaines années, le PSE va être remplacé par le Projet de transformation systémique du Sénégal, au moins dans la bouche des nouvelles autorités publiques’’, écrit le journal.

La publication souligne que ledit projet va être axé sur la jeunesse, l’éducation, la formation, l’entreprenariat et l’emploi des jeunes et des femmes ; la lutte contre la cherté du coût de la vie et l’augmentation du pouvoir d’achat des ménages ; la modernisation de la Justice, la protection des droits humains, la bonne gouvernance, la transparence, la reddition des comptes et l’amélioration de notre système démocratique et électoral ; la souveraineté économique et la prospérité du Sénégal, l’exploitation optimale des ressources naturelles et le développement endogène durable des territoires ; la consolidation de l’unité nationale et des solidarités dans un renforcement de la sécurité, de la paix et de la stabilité du pays.

”Diomaye Faye enterre le PSE et impose le +Projet+’’, affiche à la Une Vox Populi, notant que le président de la République a demandé au gouvernement de ‘’changer le référentiel de politique économique et sociale avec la consécration du Projet’’.

Le Soleil met en exergue la célébration ce mercredi de la Korité dans l’unité, en titrant : ‘’Union de prières pour le pays et le président’’.

‘’A l’unisson, les musulmans sénégalais ont célébré, hier, sur l’ensemble du territoire national, la Korité après un mois de pénitence. De Dakar à Saint-Louis, en passant par Tivaouane, Fatick, Kaolack, les imams ont prêché la paix, la concorde, la stabilité et surtout prié pour la réussite du président de la République, Bassirou Diomaye Faye, élu dès le premier tour le 24 mars’’, écrit le journal.

‘’Imams et Khalifs généraux adoubent le président Diomaye’’, relève WalfQuotidien, qui affiche à la Une : ‘’Prestation de sermons’’. ‘’C’est comme s’ils s’étaient passés le mot à l’occasion de la prière de l’Aïd el fitr communément appelé Korité. A l’unisson, des khalifes généraux et des imams ont invité, hier dans leurs sermons, les fidèles à la culture de la paix, de la cohésion sociale et de l’entraide’’, écrit Walf.

JM

X