27 mai 2024
Paris - France
AFRIQUE

Des pluies meurtrières « liées à El Niño » frappent la Tanzanie et le Kenya

Plusieurs pays d’Afrique de l’Est sont frappés ces dernières semaines par de fortes précipitations qui ont déjà fait plus de 150 morts en Tanzanie. Des intempéries record causées par une combinaison de la saison des pluies et d’un nouvel épisode du phénomène climatique El Niño.

Le bilan ne cesse de s’alourdir en Tanzanie. Un total de 155 personnes ont péri en raison des fortes pluies liées au phénomène climatique El Niño qui ont provoqué inondations et glissements de terrain, a annoncé jeudi 25 avril le Premier ministre tanzanien, sans préciser depuis quand ces décès ont été recensés.

« Les fortes pluies liées au phénomène El Niño » ont causé dans plusieurs régions du pays « des dégâts importants », a déclaré Kassim Majaliwa devant le Parlement.

Plus de 51 000 foyers et 200 000 personnes ont été touchés, environ 236 personnes ont été blessées et plus de 10 000 habitations ont été endommagées, a-t-il détaillé.

Le 14 avril, le porte-parole du gouvernement avait fait état de 58 morts durant les deux premières semaines de ce mois, qui marque le pic de la saison des pluies en Tanzanie.

Plusieurs pays d’Afrique de l’Est sont frappés ces dernières semaines des précipitations supérieures à la normale.

Cette année, la saison des pluies se combine avec un nouvel épisode d’El Niño qui a débuté mi-2023 et pourrait durer jusqu’au mois de mai, a prévenu le 5 mars l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Outre une augmentation des températures, El Niño provoque des sécheresses dans certaines parties du monde et de fortes pluies dans d’autres.

Glissements de terrain et inondations

Au Kenya, au moins 45 personnes ont été tuées depuis le début de la saison des pluies, en mars. Des inondations mercredi dans la capitale Nairobi ont notamment fait 13 morts.

Au Burundi, les autorités ont fait état de 96 000 déplacés internes en raison des pluies quasi incessantes depuis plusieurs mois.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

El Niño a déjà fait des ravages dans l’est de l’Afrique par le passé.

En décembre, au moins 89 personnes avaient été tuées dans des glissements de terrain et inondations causés par des pluies diluviennes dans le nord de la Tanzanie.

Sur l’ensemble de la région, plus de 300 personnes avaient péri. En Somalie, plus d’un million de personnes avaient été déplacées par des inondations.

D’octobre 1997 à janvier 1998, de gigantesques inondations nourries par les pluies torrentielles causées par El Niño avaient fait plus de 6 000 morts dans cinq pays de la région.

 

X