5 mars 2024
Paris - France
POLITIQUE

Projet NECTAR : accompagner la réforme curriculaire en Haïti

Depuis 2021, France Éducation international pilote le projet NECTAR (Nouvelle éducation citoyenne tournée vers l’avenir), une initiative majeure en appui au ministère de l’éducation et de la formation professionnelle en Haïti (MENFP). Ce projet vise à accompagner la réforme curriculaire du 3e cycle du fondamental et du secondaire général1 en Haïti.

L’objectif principal de NECTAR est d’améliorer la qualité de l’enseignement et des apprentissages. Pour y parvenir, le projet se concentre sur l’élaboration d’un cadre d’orientation curriculaire et la création de nouveaux programmes d’enseignement du 3e cycle de l’école fondamentale et l’enseignement secondaire.

Ces programmes sont enrichis de guides pratiques destinés aux enseignants, directeurs et cadres pédagogiques, facilitant ainsi la mise en œuvre effective de la réforme. Ils incluent également des séquences d’enseignement types, qui aident les professeurs à intégrer les nouvelles orientations de l’approche par compétences préconisées par la réforme.

Le projet NECTAR ne se limite pas à la refonte des programmes. Il englobe également des aspects fondamentaux tels que la formation des enseignants et les méthodes d’évaluations des acquis des élèves. Ces éléments sont essentiels pour induire un changement durable dans le système éducatif haïtien.

Cette initiative s’inscrit dans la continuité des efforts de réforme éducative en Haïti, amorcés par la « réforme Bernard2 » en 1982. Elle vise à redéfinir le curriculum pour répondre aux besoins de formation des jeunes et de la société haïtienne.

Le cadre d’orientation curriculaire développé par le projet NECTAR dépasse la notion traditionnelle de « programme » ou « instructions ». Il définit non seulement les compétences à acquérir par les élèves à chaque étape de leur scolarité, mais aussi l’organisation et les modalités des apprentissages, les parcours d’études possibles, les procédures d’évaluation, et les attentes envers les enseignants.

En 2024, le projet NECTAR entre dans sa dernière année de mise en œuvre, marquant une étape décisive dans la réforme éducative en Haïti.

1. L’enseignement fondamental en Haïti accueille les enfants âgés de 6 à 14 ans et est réparti sur neuf années regroupées en trois cycles : le premier de quatre ans, le deuxième de deux ans et le troisième de trois ans. Par la suite, les élèves peuvent poursuivre leur scolarité dans l’enseignement secondaire général ou technologique avant d’entrer dans l’enseignement supérieur.
2. La « réforme Bernard » fait référence au projet de réforme éducative initié en 1982 par l’ancien ministre de l’éducation nationale haïtien, Joseph Charles Bernard, et matérialisée par un décret intitulé « Décret organisant le système éducatif haïtien en vue d’offrir des chances égales à tous et de refléter la culture haïtienne ».

Jean Moliere: source  France Education  Internationale

X