18 avril 2024
Paris - France
EUROPE

Loi immigration : le texte est rejeté à l’Assemblée, camouflet pour le gouvernement

Loi immigration : l’Assemblée nationale rejette le texte dès le début de son examen.

Les députés examinaient à partir de ce lundi 11 décembre la loi immigration. Une motion de rejet portée par les écologistes a été adoptée, avec l’aval du RN et de LR, par cinq voix d’avance. Cela signifie que l’examen du texte s’arrête et n’est pas étudié à l’Assemblée. Un véritable échec pour le gouvernement en général et pour le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en particulier.

  • Coup dur. C’est un vrai camouflet pour le gouvernement et Gérald Darmanin. Les débats autour du texte s’arrêtent net, alors qu’ils s’étaient ouverts cet après-midi.
  • Loi immigration. Ce projet de loi, voté en première lecture au Sénat, visait notamment à faciliter les expulsions des étrangers menaçant la sécurité nationale d’un côté, et à permettre de l’autre la régularisation de travailleurs sans-papiers dans certains métiers en tension.

 

Marine Le Pen « ravie » de cette motion de rejet

« Nous sommes ravis que cette motion ait abouti », salue Marine Le Pen, qui annonce déposer dès demain une proposition de loi sur l’immigration. « La majorité vient de se rendre compte qu’elle est véritablement une minorité »

Concrètement, que signifie cette motion de rejet ?

L’adoption de cette motion de rejet entraîne l’interruption de l’examen du texte avant même que ne soient abordés les articles au fond à l’Assemblée nationale.

« L’échec de Gérald Darmanin », saluent les écologistes

« C’est l’échec de Gérald Darmanin, un ministre qui n’avait ni vision ni cap. Aujourd’hui, c’est une victoire pour toutes celles et tous ceux qui ont choisi de venir vivre leur vie en France », explique Cyrielle Chatelain, présidente des députés écologistes, qui défendait cette motion de rejet. « Le combat continue », ajoute-t-elle.

C’est un coup dur pour le gouvernement et en particulier pour Gérald Darmanin

Cette motion de rejet est un vrai camouflet pour l’exécutif et en particulier pour le ministre de l’Intérieur, qui portait ce texte. Il n’aura pas convaincu les oppositions.

Le projet de loi est rejeté

Le résultat de la motion de rejet vient de tomber. Sur 548 votants, 270 ont voté pour rejeter le texte et 265 contre. Le scrutin s’est donc joué à cinq voix.

Le scrutin a lieu

Les députés votent.

Le scrutin s’annonce très serré, le projet de loi immigration pourrait être rejeté dès ce soir

LR, le RN et la Nupes voteront la motion de rejet. Cela signifie que les débats pourraient s’arrêter net à l’Assemblée nationale.

LR soutiendra la motion de rejet

« Le texte est une fausse promesse », pointe Olivier Marleix, président des députés Les Républicains. « Nous soutiendrons » la motion de rejet, ajoute-t-il.

Le RN votera la motion de rejet

« Votre texte est invotable car il va à l’encontre des attentes des Français », annonce la députée RN Edwige Diaz à la tribune. « Nous voterons la motion de rejet », ajoute-t-elle.

Un scrutin qui s’annonce très serré

La Nupes votera pour la motion de rejet et la majorité (Renaissance, Horizons et le Modem) voteront contre. Le groupe Liot (indépendants) votera contre.

Deux groupes détiennent la clé du vote : le RN et Les Républicains.

Notre article pour tout comprendre

On vous explique ce qu’est une motion de rejet, et quelles sont les conséquences potentielles de son adoption 👇

Une motion de rejet, c’est quoi ? On fait le point en six questions

Où en est-on ?

Les députés discutent depuis 16 h du projet de loi immigration. Les débats portent désormais sur la motion de rejet. Une telle motion vise à stopper les débats à l’Assemblée nationale.

Bonjour et bienvenue dans ce direct

Nous allons suivre ensemble les débats sous tension à l’Assemblée et un vote très important qui décidera de l’avenir du projet de loi immigration défendu par Gérald Darmanin.

Débats tendus. Après une heure de débats tendus à l’Assemblée nationale, la motion de rejet a finalement été adoptée par les députés dans une ambiance électrique, par 270 voix contre 265. À l’issue du vote, la séance a été levée par la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet.

  • Coup dur. C’est un vrai camouflet pour le gouvernement et Gérald Darmanin. Les débats autour du texte s’arrêtent net, alors qu’ils s’étaient ouverts cet après-midi.
  • Loi immigration. Ce projet de loi, voté en première lecture au Sénat, visait notamment à faciliter les expulsions des étrangers menaçant la sécurité nationale d’un côté, et à permettre de l’autre la régularisation de travailleurs sans-papiers dans certains métiers en tension.

 

Marine Le Pen « ravie » de cette motion de rejet

« Nous sommes ravis que cette motion ait abouti », salue Marine Le Pen, qui annonce déposer dès demain une proposition de loi sur l’immigration. « La majorité vient de se rendre compte qu’elle est véritablement une minorité »

Concrètement, que signifie cette motion de rejet ?

L’adoption de cette motion de rejet entraîne l’interruption de l’examen du texte avant même que ne soient abordés les articles au fond à l’Assemblée nationale.

« L’échec de Gérald Darmanin », saluent les écologistes

« C’est l’échec de Gérald Darmanin, un ministre qui n’avait ni vision ni cap. Aujourd’hui, c’est une victoire pour toutes celles et tous ceux qui ont choisi de venir vivre leur vie en France », explique Cyrielle Chatelain, présidente des députés écologistes, qui défendait cette motion de rejet. « Le combat continue », ajoute-t-elle.

  • Débats tendus. Après une heure de débats tendus à l’Assemblée nationale, la motion de rejet a finalement été adoptée par les députés dans une ambiance électrique, par 270 voix contre 265. À l’issue du vote, la séance a été levée par la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet.
  • Coup dur. C’est un vrai camouflet pour le gouvernement et Gérald Darmanin. Les débats autour du texte s’arrêtent net, alors qu’ils s’étaient ouverts cet après-midi.
  • Loi immigration. Ce projet de loi, voté en première lecture au Sénat, visait notamment à faciliter les expulsions des étrangers menaçant la sécurité nationale d’un côté, et à permettre de l’autre la régularisation de travailleurs sans-papiers dans certains métiers en tension.

 

Marine Le Pen « ravie » de cette motion de rejet

« Nous sommes ravis que cette motion ait abouti », salue Marine Le Pen, qui annonce déposer dès demain une proposition de loi sur l’immigration. « La majorité vient de se rendre compte qu’elle est véritablement une minorité »

Concrètement, que signifie cette motion de rejet ?

L’adoption de cette motion de rejet entraîne l’interruption de l’examen du texte avant même que ne soient abordés les articles au fond à l’Assemblée nationale.

« L’échec de Gérald Darmanin », saluent les écologistes

« C’est l’échec de Gérald Darmanin, un ministre qui n’avait ni vision ni cap. Aujourd’hui, c’est une victoire pour toutes celles et tous ceux qui ont choisi de venir vivre leur vie en France », explique Cyrielle Chatelain, présidente des députés écologistes, qui défendait cette motion de rejet. « Le combat continue », ajoute-t-elle.

Débats tendus. Après une heure de débats tendus à l’Assemblée nationale, la motion de rejet a finalement été adoptée par les députés dans une ambiance électrique, par 270 voix contre 265. À l’issue du vote, la séance a été levée par la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet.

  • Coup dur. C’est un vrai camouflet pour le gouvernement et Gérald Darmanin. Les débats autour du texte s’arrêtent net, alors qu’ils s’étaient ouverts cet après-midi.
  • Loi immigration. Ce projet de loi, voté en première lecture au Sénat, visait notamment à faciliter les expulsions des étrangers menaçant la sécurité nationale d’un côté, et à permettre de l’autre la régularisation de travailleurs sans-papiers dans certains métiers en tension.

 

Marine Le Pen « ravie » de cette motion de rejet

« Nous sommes ravis que cette motion ait abouti », salue Marine Le Pen, qui annonce déposer dès demain une proposition de loi sur l’immigration. « La majorité vient de se rendre compte qu’elle est véritablement une minorité »

Concrètement, que signifie cette motion de rejet ?

L’adoption de cette motion de rejet entraîne l’interruption de l’examen du texte avant même que ne soient abordés les articles au fond à l’Assemblée nationale.

« L’échec de Gérald Darmanin », saluent les écologistes

« C’est l’échec de Gérald Darmanin, un ministre qui n’avait ni vision ni cap. Aujourd’hui, c’est une victoire pour toutes celles et tous ceux qui ont choisi de venir vivre leur vie en France », explique Cyrielle Chatelain, présidente des députés écologistes, qui défendait cette motion de rejet. « Le combat continue », ajoute-t-elle.

Débats tendus. Après une heure de débats tendus à l’Assemblée nationale, la motion de rejet a finalement été adoptée par les députés dans une ambiance électrique, par 270 voix contre 265. À l’issue du vote, la séance a été levée par la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet.

  • Coup dur. C’est un vrai camouflet pour le gouvernement et Gérald Darmanin. Les débats autour du texte s’arrêtent net, alors qu’ils s’étaient ouverts cet après-midi.
  • Loi immigration. Ce projet de loi, voté en première lecture au Sénat, visait notamment à faciliter les expulsions des étrangers menaçant la sécurité nationale d’un côté, et à permettre de l’autre la régularisation de travailleurs sans-papiers dans certains métiers en tension.

 

Marine Le Pen « ravie » de cette motion de rejet

« Nous sommes ravis que cette motion ait abouti », salue Marine Le Pen, qui annonce déposer dès demain une proposition de loi sur l’immigration. « La majorité vient de se rendre compte qu’elle est véritablement une minorité »

Concrètement, que signifie cette motion de rejet ?

L’adoption de cette motion de rejet entraîne l’interruption de l’examen du texte avant même que ne soient abordés les articles au fond à l’Assemblée nationale.

« L’échec de Gérald Darmanin », saluent les écologistes

« C’est l’échec de Gérald Darmanin, un ministre qui n’avait ni vision ni cap. Aujourd’hui, c’est une victoire pour toutes celles et tous ceux qui ont choisi de venir vivre leur vie en France », explique Cyrielle Chatelain, présidente des députés écologistes, qui défendait cette motion de rejet. « Le combat continue », ajoute-t-elle

  • Débats tendus. Après une heure de débats tendus à l’Assemblée nationale, la motion de rejet a finalement été adoptée par les députés dans une ambiance électrique, par 270 voix contre 265. À l’issue du vote, la séance a été levée par la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet.
  • Coup dur. C’est un vrai camouflet pour le gouvernement et Gérald Darmanin. Les débats autour du texte s’arrêtent net, alors qu’ils s’étaient ouverts cet après-midi.
  • Loi immigration. Ce projet de loi, voté en première lecture au Sénat, visait notamment à faciliter les expulsions des étrangers menaçant la sécurité nationale d’un côté, et à permettre de l’autre la régularisation de travailleurs sans-papiers dans certains métiers en tension.

 

Marine Le Pen « ravie » de cette motion de rejet

« Nous sommes ravis que cette motion ait abouti », salue Marine Le Pen, qui annonce déposer dès demain une proposition de loi sur l’immigration. « La majorité vient de se rendre compte qu’elle est véritablement une minorité »

Concrètement, que signifie cette motion de rejet ?

L’adoption de cette motion de rejet entraîne l’interruption de l’examen du texte avant même que ne soient abordés les articles au fond à l’Assemblée nationale.

« L’échec de Gérald Darmanin », saluent les écologistes

« C’est l’échec de Gérald Darmanin, un ministre qui n’avait ni vision ni cap. Aujourd’hui, c’est une victoire pour toutes celles et tous ceux qui ont choisi de venir vivre leur vie en France », explique Cyrielle Chatelain, présidente des députés écologistes, qui défendait cette motion de rejet. « Le combat continue », ajoute-t-elle.

 

X