2 décembre 2022
Paris - France
AFRIQUE

Les quotidiens mettent en exergue l’arrestation de Pape Alé Niang et le contrôle des prix 14 novembre 2022

Paris,14 nov– L’arrestation du patron du site d’information Dakar Matin et le contrôle des prix des denrées de consommation courante dominent l’édition pour ce lundi.

Un éditorial est publié par la quasi-totalité des quotidiens en guise de protestation contre l’arrestation, depuis le 6 novembre, du journaliste Pape Alé Niang.

‘’Vous ne verrez jamais au Sénégal, pendant ma gouvernance, un journaliste mis en prison pour un délit de presse (…) Je le dis clairement et je ne serai pas démenti’’, lit-on dans l’éditorial, dont les auteurs citent le président de la République, Macky Sall.

‘’Le monstre trahit encore son serment’’, affirment les journaux en dénonçant vigoureusement l’arrestation de Niang, accusé de ‘’divulgation d’informations (…) de nature à nuire à la défense nationale’’ et de ‘’recel de documents administratifs et militaires’’.

‘’On ne se consolera pas de constater que ce n’est pas la première fois que le président Sall est pris en flagrant délit de violation de ses propres engagements devant le peuple sénégalais’’, lit-on dans l’éditorial publié par Sud Quotidien, Vox Populi et d’autres journaux.

Le président de la République a pris 11 mesures de réduction des prix des produits et services de consommation courante, lors d’un conseil spécial de la consommation.

Les nouveaux prix sont entrés en vigueur depuis samedi.

‘’Baisse des prix : les boutiquiers demandent une dérogation’’, titre WalfQuotidien, ajoutant : ‘’A Dakar, notamment à Grand-Yoff, Ouakam et Niary Tally, les commerçants refusent de s’y conformer. Certains avancent la nécessité d’épuiser leurs stocks acquis avant la décision du gouvernement. D’autres demandent aux grossistes de se conformer à la loi avant de s’exécuter.’’

Le Soleil affirme que ‘’les commerçants font la sourde oreille’’. ‘’En cette matinée du samedi 12 novembre, qui marque l’entrée en vigueur des nouveaux prix à Dakar, au marché Castors, les clients achètent aux prix fixés par les commerçants’’, constate-t-il.

Selon Tribune, les commerçants qui appliquent les nouveaux prix ont ‘’systématiquement’’ augmenté les prix des produits qui ne sont pas concernés  par les mesures gouvernementales.

‘’On a l’impression que les populations sont laissées à elles-mêmes, face à des revendeurs profiteurs’’, ajoute Tribune.

En ce qui concerne la politique, Source A affirme que ‘’Macky Sall rajoute une couche à la polémique’’ sur son éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2024.

Il fait allusion à la consigne donnée à ses militants par M. Sall de ‘’resserrer les rangs et [de] former un bloc solide pour occuper l’espace politique’’.

‘’Plébiscite’’

‘’Alors que le flou qui entoure sa candidature pour un troisième mandat (…) persiste, le président de l’Alliance pour la République mobilise déjà ses troupes’’, fait remarquer L’info.

‘’Je demande aux responsables de se mobiliser comme un seul homme pour faire de cette opération de vente des cartes le début du combat pour la victoire’’, rapporte Le Quotidien en citant Macky Sall.

‘’Une opération électorale (…) qui cache beaucoup de non-dits’’, commente L’Observateur après le lancement, par le chef de l’Etat, de la campagne de vente de nouvelles cartes de membre de l’Alliance pour la République, son parti politique.

Plusieurs journaux évoquent la candidature de l’opposant et ancien ministre Malick Gakou à l’élection présidentielle de 2024.

Non seulement il a reçu ‘’le grand plébiscite’’ des militants de son parti politique, il bénéficie aussi du soutien du député-maire de Guédiawaye (ouest), Ahmed Aïdara, selon Le Vrai Journal et d’autres quotidiens.

Selon Kritik’, le Forum civil s’indigne qu’Endeavour Mining, la société mère de Sabodala Gold Operation, ‘’ait distribué plus de 300 milliards de francs CFA de dividendes à ses actionnaires, alors que les populations des zones minières mangent des cailloux’’.

Il s’agit des populations de Sabodala, une localité située dans le sud-est du Sénégal, où opère cette société minière.

Bés Bi Le Jour et Libération sont surtout préoccupés par les saisies de faux billets de banque. ‘’Une contre-valeur de 905 millions de francs CFA [a été] saisie par les douanes, et six individus [ont été] arrêtés entre Thiès et Dakar’’, lit-on dans Libération.

Stades et L’As annoncent que 18 des 26 joueurs sélectionnés par Aliou Cissé pour la Coupe du monde 2022 sont déjà au Qatar, où va s’ouvrir la compétition dimanche prochain.

D’autres footballeurs sénégalais vont les rejoindre ce lundi, selon Stades.

Sadio Mané, blessé, est encore à Munich pour des examens médicaux, ajoute-t-il, annonçant que le premier ‘’galop de routine’’ des Lions est prévu cet après-midi.

JM

X