27 mai 2024
Paris - France
INTERNATIONAL

Les États-Unis condamnent les violences au Tchad et appellent à un engagement renouvelé en faveur d’un dialogue inclusif

Les États-Unis par la voix de leur porte-parole Ned Price condamnent les violences au Tchad et appellent au Dialogue.

« Les États-Unis condamnent la violence au Tchad impliquant des affrontements entre les forces de sécurité et des manifestants protestant contre la prolongation de la période de transition initiale de 18 mois du Tchad, qui expire aujourd’hui. Nous sommes profondément préoccupés par les informations faisant état de victimes et exhortons toutes les parties à désamorcer la situation et à faire preuve de retenue. Nous demandons que les responsables des violences soient tenus responsables. Nous condamnons également l’attaque qui s’est produite devant la porte principale de l’ambassade des États-Unis au cours de laquelle des assaillants en civil et dans des véhicules privés ont franchi les postes de contrôle de la police et tué quatre personnes. Nous condamnons en outre l’utilisation non autorisée des biens de l’ambassade par les manifestants impliqués dans les manifestations » fait savoir le communiqué.

Ils appellent toutes les parties à leur responsabilité “nous appelons toutes les parties à s’abstenir de la violence et à donner la priorité au dialogue et au respect des droits humains des citoyens, y compris le droit aux libertés d’expression et de réunion pacifique.”

Mépris vis à vis de l’UA “Nous notons avec préoccupation le mépris du gouvernement pour la directive claire du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et les engagements publics du Conseil militaire de transition selon lesquels ses dirigeants ne seraient pas candidats aux prochaines élections.”

Et de conclure “Les États-Unis estiment qu’un gouvernement choisi par le peuple tchadien lors d’élections libres et équitables, supervisées par des institutions indépendantes, offrira au Tchad le meilleur espoir de sortir de décennies de conflit. Nous continuerons à soutenir le peuple tchadien dans la poursuite de ses aspirations à une transition crédible et opportune vers la démocratie.”

X