5 mars 2024
Paris - France
AFRIQUE

Sénégal : Macky Sall dissout le gouvernement, le Premier ministre maintenu à son poste

Le président sénégalais, Macky Sall a procédé, vendredi 6 octobre 2023, à la dissolution du gouvernement. Le président sénégalais, Macky Sall a procédé, vendredi 6 octobre 2023, à la dissolution du gouvernement.

Fin de missions pour les ministres du gouvernement d’Amadou Ba. Par décret, le président sénégalais a mis fin aux fonctions des ministres et des membres du gouvernement, informe un communiqué publié sur les canaux de la Présidence.

Macky Sall a salué l’engagement et le travail remarquable réalisé par les désormais ex-ministres et membres du gouvernement.

‘’Le Président de la République, a, en même temps, décidé de mettre en place un nouveau Gouvernement, sous la direction du Premier Ministre Amadou BA’’, indique le communiqué. Pour l’heure, la raison de la dissolution du gouvernement et la date de la publication des membres du nouveau gouvernement restent inconnues.

La dissolution du gouvernement par Macky Sall intervient à quelques mois de l’élection présidentielle de 2024. Un scrutin auquel il a décidé de ne pas participer. Le maintien de son dauphin Amadou Ba au poste de Premier ministre semble démontrer la proximité des deux hommes.

Le chef d’État « exprime sa gratitude envers les ministres sortants pour leur engagement et leurs réalisations », indique la même source.

D’UN GOUVERNEMENT ELARGI

«Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall, a mis fin, par décret en date du 06 octobre 2023, aux fonctions des ministres, membres du Gouvernement. Le Chef de l’Etat remercie les ministres sortants pour leur engagement et le travail remarquable réalisé. Le Président de la République a, en même temps, décidé de mettre en place un nouveau Gouvernement, sous la direction du Premier Ministre Amadou BA. La composition du nouveau Gouvernement sera bientôt publiée», lit-on dans l’édit signé par le ministre, secrétaire général de la Présidence de la République, Oumar Samba Bâ.

Cette reconduction de Amadou Bâ, alors candidat choisi pour diriger la coalition Benno Bokk Yaakar est une preuve que le Chef de l’Etat souhaite qu’il reste à la Primature jusqu’aux lendemains de la Présidentielle du 25 février 2024. Lui-même avait déclaré qu’il comptait poursuivre son «travail jusqu’au bout». Ce qui lui offre un avantage par rapport à ses adversaires avant et pendant la campagne électorale. Reste maintenant à savoir s’il aura des coudées franches pour choisir une équipe gouvernementale annoncée élargie à toutes les sensibilités afin d’éteindre les frustrations nées ça et là.

Jean Moliere

X