18 avril 2024
Paris - France
POLITIQUE

Le nouveau président du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, a prêté serment

Le chef d’Etat de 44 ans a notamment préconisé « plus de solidarité » entre pays africains « face aux défis sécuritaires ». Plusieurs chefs d’Etat du continent avaient fait le déplacement.

Main droite levée, Bassirou Diomaye Faye a prêté serment comme cinquième président du Sénégal, mardi 2 avril. « Devant Dieu et devant la Nation sénégalaise, je jure de remplir fidèlement la charge de président de la République du Sénégal, d’observer comme de faire observer scrupuleusement les dispositions de la Constitution et des lois », a déclaré le plus jeune chef de l’Etat de l’histoire du pays, âgé de 44 ans, au Centre des expositions de la ville nouvelle de Diamniadio, près de Dakar.

Election présidentielle au Sénégal : qui est Bassirou Diomaye Faye, le candidat antisystème qui s’apprête à prendre la tête du pays ?

Bassirou Diomaye Faye, qui a été élu fin mars sur la promesse de rompre avec le système en place, s’est dit « conscient » que sa victoire à la présidentielle illustre « un profond désir de changement systémique ». Il a aussi dit entendre « clairement la voix des élites décomplexées qui disent haut et fort notre aspiration à plus de souveraineté, au développement et au bien-être ».

Le jeune président a aussi préconisé « plus de solidarité » entre pays africains « face aux défis sécuritaires ». « Je réaffirme l’engagement du Sénégal à renforcer les efforts déployés pour la paix, la sécurité, la stabilité et l’intégration africaine », a-t-il ajouté. Des centaines d’officiels sénégalais et plusieurs chefs d’Etat et dirigeants africains avaient fait le déplacement.

Jean Moliere  source AFP

X