27 mai 2024
Paris - France
AFRIQUE

Le Kenya s’apprête à lancer son premier satellite opérationnel

Prévu d’être lancé le 10 avril par la société américaine SpaceX, l’engin sera notamment utile dans les domaines de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, de la gestion des ressources naturelles et des catastrophes.

Le Kenya va lancer le 10 avril dans l’espace son premier satellite opérationnel aux Etats-Unis avec l’entreprise américaine SpaceX, ont annoncé lundi 3 avril le ministère kényan de la défense et l’agence spatiale kényane.

Ce satellite « fournira des données satellitaires précises et régulières » qui seront utiles notamment dans les « domaines de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, de la gestion des ressources naturelles et des catastrophes et de la surveillance de l’environnement », selon le communiqué.

Le Kenya, locomotive économique d’Afrique de l’Est, est touché par une sécheresse historique, après plusieurs saisons des pluies défaillantes. Le satellite, Taifa-1 (« Nation-1 » en swahili), « a été conçu et développé par une équipe de chercheurs kényans », a poursuivi le communiqué.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Djibouti annonce la création de la première base de lancement spatial en Afrique

Ce lancement, depuis la base américaine de Vandenberg en Californie, à bord d’une fusée Falcon 9 de SpaceX, est « une étape importante pour le programme spatial du Kenya et devrait contribuer de manière significative à stimuler la croissance du développement des satellites, de l’analyse et du traitement des données et des capacités de développement d’applications de l’économie spatiale naissante du Kenya », se félicitent le ministère de la défense et l’agence spatiale kényane.

En 2018, le Kenya avait envoyé son premier nanosatellite. En 2022, au moins treize pays africains avaient fabriqué quarante-huit satellites, selon Space in Africa, une société nigériane qui suit les programmes spatiaux africains. L’Egypte a été le premier pays du continent à envoyer un satellite dans l’espace, en 1998.

Le Monde avec AFP

X