30 septembre 2022
Paris - France
POLITIQUE

Ghana : Des refugiés ivoiriens plaident auprès du gouvernement pour obtenir 2000000 pour leur retour

« Les 7400 réfugiés au Ghana étaient prêts à mourir en exil pour Gbagbo »… dixit Idriss Ouattara.Ils sont en exil au Ghana, pour certains depuis plus de 10 ans. Les réfugiés ivoiriens présents dans le pays sont venus à la rencontre du Président Laurent Gbagbo en visite dans le pays pour lui faire part de certaines de leurs doléances. Parmi elles, la revalorisation du montant du kit du retour estimé à 305.000Fcfa. Ils souhaitent de leurs vœux que ce montant soit revu à la hausse. Ils proposent deux millions par individu

Le témoignage du représentant des exilés ivoiriens au Ghana démontre un amour tellement fort à l’endroit du président Gbagbo qu’on dirait même que ces milliers de personnes sont tous issues de la même famille que lui. Cela fait plus de 10 ans que ces hommes et femmes ont fui leur pays à cause de la crise postélectorale de 2010. Ils ont trouvé refuge dans les pays voisins de la Côte d’Ivoire, notamment le Ghana, le Bénin et le Togo.

Lors de la visite du leader du PPA-CI à Accra pour les obsèques de son défunt ami le capitaine Kodjo Tsikata, le président Gbagbo Laurent a profité pour rencontrer les exilés politiques qui se retrouvent hors de leur pays depuis plus d’une décennie. Cela s’est passé le vendredi 10 décembre 2021. Une délégation conduite par Idriss Ouattara, Président de la Coordination PPA-CI en exil, a eu à parler avec Gbagbo Laurent dans le but de montrer son attachement à sa vision politique et son combat.

Idriss Ouattara a traduit le message des réfugiés à leur leader politique. Voici une partie de ses propos: « depuis 2015, le HCR a coupé les vivres pour nous contraindre à rentrer au pays afin de vous abandonner mais les réfugiés ont refusé cette forfaiture. Ils ont dit que tant que vous êtes en prison, ils resteront en exil au prix de la faim, de la souffrance et au prix de leur vie pour vous témoigner leur solidarité ».

Vivre exil à tous les prix, se sacrifier pour la cause d’un leader politique, lui être loyal au prix de la perte de son rang social et même de son existence… c’est un acte qui va au-delà du militantisme politique. Ces exilés ont un amour particulier pour leur leader. Ils croient fermement que Gbagbo Laurent est un homme dont la vision politique est la seule solution possible aux problèmes de démocratie et de liberté. Au Ghana, ces 7400 ivoiriens vivent dans des conditions difficiles mais ils sont toujours fiers de leur leader Gbagbo. Dans le discours d’Idriss Ouattara qui a été publié par les médias « Gor TV » et « Rezopanacom » hier samedi 11 décembre 2021, les exilés ivoiriens ne souhaitent plus rester au pays de ‘Kwame Nkrumah’ parceque celui pour qui ils ont pris la fuite est de retour dans son pays. Si toutes les conditions sont réunies, ils rentreront en Côte d’Ivoire dans les temps à venir.

Soldatduciel (via Opera News )

 

X