3 février 2023
Paris - France
EUROPE

Démographie : forte baisse de la natalité en France en 2022

En 2022, 723 000 bébés sont nés en France, soit 19 000 de moins qu’en 2021, selon le bilan démographique de l’Insee, publié mardi 17 janvier. Le taux de fécondité était de 1,8 enfant par femme l’année dernière, contre 1,84 en 2021.

En 2022, il y a eu 723 000 naissances en 2022 selon l’Insee, soit 19 000 de moins que l’année précédente. Le taux de fécondité n’est aujourd’hui que de 1,8 enfant par femme, et cela peut avoir de lourdes conséquences sur la croissance économique.

Elven est né il y a quelques jours dans une maternité du Val-d’Oise. Ses parents, heureux, sont sûrs qu’il sera leur premier et dernier enfant. « C’est aussi pour avoir du temps pour nous, pour nos occupations, nos loisirs », dit Charline Houdin, mère d’Elven. Non loin, Gina, quatre jours, a un grand frère, mais ses parents ont réfléchi avant de faire ce deuxième enfant. « On est passé par le Covid, la guerre en Ukraine, le pouvoir d’achat, ça fait se poser des questions quand même », explique sa maman.

Moins de naissances, moins de croissance

Cette inquiétude est partagée par de nombreux parents. À l’arrivée, il y a eu 723 000 naissances en 2022 selon l’Insee, soit 19 000 de moins qu’en 2021. Jamais depuis la fin de la guerre, les Français n’ont fait aussi peu d’enfants. « Si vous avez moins d’enfants, vous avez une déformation de la pyramide des âges et de la population au travail (…), ça réduit la croissance », retient Bruno Alomar, économiste. Le taux de fécondité est aujourd’hui de 1,8 enfant par femme.

AFP

X