27 mai 2024
Paris - France
CULTURE

Tina Turner, mort d’une combattante

Tina Turner, cette “boule de feu à la voix rauque qui a surmonté des violences conjugales et l’ambivalence de l’industrie [musicale] pour devenir l’une des artistes les plus brillantes, les plus entraînantes et les plus inspirantes du rock et de la soul”, est morte mercredi 24 mai. Elle avait 83 ans.

La chanteuse Tina Turner, légende du rock’n’roll et de la soul, est morte à l’âge de 83 ans

L’Américaine, naturalisée suisse en 2011, est morte des suites d’une longue maladie. La Maison Blanche a déploré une « perte immense » et salué une « icône ».

Tina Turner est morte des suites d’une longue maladie. La star du rock’n’roll, une référence absolue, s’est éteinte en Suisse à l’âge de 83 ans, a annoncé mercredi 24 mai son entourage dans un communiqué publié sur Instagram. Elue « Queen of Rock & Roll », elle a obtenu à elle seule 11 Grammy Awards tout au long de ses cinquante ans de carrière. Elle était une des artistes les plus populaires du monde, avec 200 millions d’albums vendus.

 Mort de Tina Turner : la légende du rock’n’roll en 10 chansons

Née Anna Mae Bullock le 26 novembre 1939, elle grandit dans le Tennessee, au sud des Etats-Unis, où «  tout le monde travaillait dur, jouait sec et, le dimanche, priait à l’Eglise « , raconte-t-elle dans son autobiographie publiée en 2019. L’enfance est difficile, entre des parents qui l’abandonnent à l’adolescence et des troubles d’apprentissage à l’école. « Si, au moment précis de me faire passer au tableau, quelqu’un avait crié : ‘lancez la musique !’, je me serais relevée d’un bond pour chanter et danser comme une folle », affirme celle qui se souvient avoir « toujours chanté ».

Ses débuts avec Ike

Son destin bascule lorsque sa grande sœur Alline l’emmène dans une salle de Saint Louis où se produisent Ike Turner and the Kings of Rhythm. C’est là qu’elle se fait remarquer par Ike Turner, le musicien et leader du groupe. Et aussitôt, à 18 ans, la jeune fille issue d’un milieu modeste devient choriste pour le rocker. Après une première liaison avec Raymond Hill, le saxophoniste du groupe, elle entame une relation avec Ike.

Face au succès de la chanteuse, le groupe est rebaptisé Ike and Tina Turner Revue Car entre-temps, Anna Mae est devenue Tina, un pseudonyme choisi par Ike. Et le couple, qui déménage à Los Angeles, s’est marié en 1962 à Tijuana, au Mexique. Un souvenir au goût amer pour la chanteuse, qui raconte avoir passé sa nuit de noces dans un bordel. « Je ne pouvais pas me permettre de donner mon avis. Ça risquait de mener à une raclée », raconte Tina Turner. Le quotidien est difficile pour la chanteuse, qui témoignera plus tard avoir été battue par Ike Turner. Elle confie avoir tenté de se suicider en 1968.

Sur scène, le groupe participe à la popularisation de la soul aux Etats-Unis puis en Europe à la fin des années 1960. Des titres comme River Deep, Mountain High (1966), Come Together (1970) ou Proud Mary (1971), deviennent des classiques. Accompagnées des « Ikettes », Tina Turner enflamme les salles de concert grâce à ses pas de danse endiablés, dont le célèbre « pas du poney ». En 1968, le groupe effectue la première partie des Rolling Stones. L’amitié entre Tina Turner et Mick Jagger va durer.

Rupture et renaissance en solo

En 1976, à la suite d’une dispute avant un concert à Dallas, Tina se sépare d’Ike Turner. Sans un sou, endettée pour avoir rompu les contrats signés pour le duo « Ike et Tina », la chanteuse se lance avec peine en solo. Son premier album, Rough (1978), ne convainc pas le public.

C’est avec sa version de Let’s Stay Together (1984), d’Al Green, enregistrée en une prise, que sa carrière décolle, notamment en Europe où le public est au rendez-vous. Le titre se hisse rapidement en tête des classements et son album,  Private Dancer, se vend à 11 millions d’exemplaires. Il est couronné de trois Grammy Awards.

Après des débuts orientés soul , la rockeuse américaine colore sa seconde carrière aux accents pop, avec des tubes comme  What’s Love Got to Do With It (1993), Simply The Best (1991) , We Don’t Need Another Hero (bande originale de   Mad Max III, 1985 ) ou Golden Eye (1992, bande originale du James Bond de 1995). Elle collabore avec Bryan Adams ( It’s Only Love, 1984 ), Rod Stewart ( It Takes Two 1991 ) et David Bowie ( Tonight, 1985).

Bête de scène

Chanteuse incomparable, Tina Turner est aussi une bête de scène. « Ce ne sont pas les lumières, ce sont les cris. Quand Bowie et Jagger m’ont rejointe sur scène et que j’ai vu le public devenir dingue, j’ai pensé : oui, c’est ça que je veux », déclare-t-elle en 1993 à Vanity Fair. En 2008, âgée de 69 ans, celle qui possède « les jambes les plus cinétiques de l’industrie musicale », selon le magazine Billboard, entame une tournée mondiale pour fêter ses 50 ans de carrière. La star assure un grand show à l’américaine.

Alors qu’elle vit en Suisse depuis 1995 et qu’elle obtient la naturalisation helvète en 2011, Tina Turner se marie avec le magnat de l’industrie du disque Erwin Bach à Zurich en 2013. «  Je suis très heureuse en Suisse et je m’y sens chez moi. Je ne peux pas imaginer un meilleur endroit pour vivre « , déclare la star au magazine   Blick . La chanteuse affirme aussi apprécier le respect de la vie privée que ce pays lui garantit.

L’été 2018, la chanteuse vit un drame : son fils aîné, Craig Raymond Turner, 59 ans, fruit de sa relation avec le saxophoniste Raymond Hill, met fin à ses jours avec une arme à feu en juillet. Lors d’un entretien avec Oprah Winfrey en 2005, Tina Turner avait elle-même qualifié son fils d’ «  enfant très sensible « , marqué par le comportement violent de son père adoptif, Ike Turner.

JM avec AFP

X