23 juin 2024
Paris - France
POLITIQUE

SENEGAL-Revue-Presse / A la Une, l’attente d’une nouvelle équipe gouvernementale sur fond d’effervescence politique

 Nouveau départ au sein de la coalition au pouvoir à l’approche de la présidentielle.

Après la démission du ministre de l’Agriculture, Aly Ngouille Ndiaye, samedi, c’est au tour du directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, Mamadou Mame Boye Diao, de quitter son poste et la coalition au pouvoir Benno Bokk Yakaar pour être candidat à la présidentielle de 2024.

Dakar, 9 oct  – L’attente d’une nouvelle équipe gouvernementale dans un contexte d’effervescence politique en direction de l’élection présidentielle de février 2024 est un des sujets au menu des quotidiens.

Après la dissolution du gouvernement, vendredi, EnQuête annonce qu’un nouvel attelage gouvernemental est attendu ce lundi et pourrait réserver de ‘’grosses surprises’’.

»Ainsi, des ministres clés de l’ancienne équipe vont bouger, dit-on. Dans ce contexte préélectoral, il s’agit d’un exercice délicat. Car, il faut faire preuve de tact et de pédagogie pour faire comprendre aux intéressés la portée et les raisons de ces changements. Le but étant de ne pas les frustrer et les pousser dans les bras d’un autre candidat ou d’une autre coalition. C’est ce travail de fond qui explique en partie le fait que le remaniement n’ait pas eu lieu, plus tôt’’, rapporte le journal.

»Nos sources soulignent que de nombreux ministres, qui pensaient leur reconduction déjà actée, seront surpris. Egalement, on pourrait assister à la réforme de certains ministères pour mieux coller aux réalités socio-économiques actuelles du pays’’, ajoute la publication.

Le même journal note que le candidat de Benno Bokk Yaakaar, Amadou Ba, reconduit dans ses fonctions de Premier ministre ‘’courtise la jeunesse’’ en direction de la présidentielle de février prochain.

»Après une première rencontre au mois de juillet 2022, à la veille des élections législatives, le Premier ministre Amadou Ba de nouveau, rencontré, ce samedi, la jeunesse de son parti, aux Parcelles- Assainies, son fief. A quelques mois de la Présidentielle, le candidat de Benno Bokk Yakaar indique clairement que la jeunesse sera une cible de séduction’’, selon EnQuête.

Le Soleil se fait également écho de cet ‘’appel’’ de Amadou Ba à la jeunesse.

Le quotidien Bês Bi signale toutefois que Aly Ngouille Ndaye Mohamad Boune Abdallah Dionne, candidats déclarés à la présidentielle, ‘’lancent les hostilités’’ contre le Premier ministre-candidat.

»C’est avec des allures d’un marquage à la culotte que Aly Ngouille Ndiaye et Boun Abdallah Dionne ont commencé, ce week-end, à se dresser sur le chemin de leur ancien camarade du pouvoir, Amadou Ba. Une offensive médiatique dirigée contre celui qui leur a ravi la place de candidat de Benno. Le PM aura à faire avec l’opposition. Et cette autre position’’, écrit le journal.

Selon le journal, Aly Ngouille Ndiaye, le maire de Linguère ‘’est passé, ce week-end, à la vitesse supérieure en officialisant sa candidature à la Présidentielle du 25 février prochain’’. ‘’Mais aussi en se démarquant presque de l’héritage de l’APR. Aly Ngouille Ndiaye se met dans la peau du candidat de la +réconciliation+ déjà incarné par d’autres comme Khalifa Sall par exemple’’, indique Bës Bi.

Sud Quotidien relève que ‘’l’ex-ministre de l’Agriculture, de l’Équipement rural et de la Souveraineté alimentaire qui a motivé sa décision par le devoir de servir son peuple, dans la volonté et l’humilité, entend faire de la sécurité des Sénégalais une priorité. Il a également exprimé son ambition de réconcilier les Sénégalais’’.

Dans un long entretien avec Le Quotidien, Aly Ngouille Ndiaye estime que ‘’pour prétendre diriger les Sénégalais, il faut d’abord les écouter et comprendre leurs préoccupations’’.

Selon L’Info, Aly Ngouille Ndiaye veut ‘’redorer le blason du Sénégal’’.

JM

X