18 avril 2024
Paris - France
POLITIQUE

Présidentielle /OPANEL salue le calme, le civisme républicain et la maturité du peuple sénégalais

Dakar -25 Mars ,suite à l’obtention de l’accréditation auprès des Autorités Électorales de la République du Sénégal, notamment la Direction Générale des Elections (DGE) , dont l’Observatoire Panafricain des Elections (OPANEL), remercie lesdites Autorités,

Une équipe d’observateurs internationaux a  été déployée stratégiquement et dans ce cadre, sur le terrain notamment à DAKAR et à Thiès, sans oublier la collaboration faite avec d’autres ONG sur le terrain, en recoupe d’informations de terrain.

Il en est de même de nos observateurs qui ont aussi été déployés au niveau de la Diaspora, pour couvrir par l’observation électorale, les bureaux de vote logés dans les Ambassades ou Représentations diplomatiques du Sénégal près la République Française (Asnières et Mantes la Jolie), le Tchad, la Côte d’Ivoire, le Congo (Brazzaville et Pointe Noire), le Bénin, la Guinée (Conakry) et le Burkina Faso. 

Ainsi, des constats d’observations issus de la compilation des données qui  ont été faites, sur la base des fiches de l’ensemble de nos observateurs internationaux, ainsi que de celle de la cellule de monitoring électoral mise en place, il en ressort les divers aspects suivants, très caractéristiques, référentiels et exemplaires pour la République du Sénégal, lors de cette importante consultation électorale présidentielle du 24 Mars 2024 en République du Sénégal, et qu’il convient de dénoter à savoir :

La République du Sénégal souveraine, par l’expression plurielle et en toute liberté de choix et de conviction de ses filles et de ses fils, qui se sont exprimés en toute sérénité, marquant la grande maturité de ce peuple et son savoir inégalé de relever de fort belle manière tout défi ;

La République du Sénégal, par la volonté manifeste surtout, d’encourager le genre à la chose électorale, avec la donne de participation d’une femme à la compétition électorale présidentielle en République du Sénégal  ce 24 Mars 2024, aspect important que nos Observateurs ont pu constater ;

La République du Sénégal historique, où un Président de la République organise un scrutin présidentiel sans y prendre part ;

La République du Sénégal, avec un vote qui a connu la participation massive des électeurs, notamment en matinée avec des longues files d’attente en certains endroits, déroulement  du vote qui s’est  tenu en général, de manière responsable, civique et dans la paix ;

La République du Sénégal, avec une sécurisation électorale hautement importante  du scrutin présidentiel proprement dit du 24 Mars 2024, sécurisation notamment marquée par le caractère non ingérant des forces de défense et de sécurité déployées sur le terrain, dont le caractère républicain de sécurisation des opérations électorales est fort appréciable ;

La République du Sénégal, avec une Direction Générale des Elections (DGE), qui a su relever de fort belle manière le défi de l’organisation et dont notre Mission tient à saluer cet état de fait ;

La République du Sénégal, au vu de toutes ces donnes suscitées, vient de tenir comme de coutume, son élection présidentielle, qui reste la plus inclusive, tout en répondant aux standards internationaux d’élections libres et démocratiques.

L’Observatoire Panafricain des Elections (OPANEL), tout en appréciant les divers aspects suscités , note et  apprécie également  :

  • la tenue du vote qui n’a connu aucun incident d’impact de discontinuité du scrutin proprement dit;

– le calme, le civisme républicain et la maturité du peuple sénégalais, notamment les électeurs qui ont continué de sortir, malgré la chaleur et le carême, et ceci tout le long de la journée électorale, marquant un engouement de participation appréciable;

– l’ouverture  et la fermeture des bureaux de vote qui se sont opéré à temps , selon les dispositions électorales en vigueur en République du Sénégal;

-La présence des membres des bureaux de vote et la disponibilité du matériel ;

– la présence en général des délégués des candidats  dans les bureaux de vote visités ;

-La présence d’observateurs internationaux certes, mais surtout et aussi la grande présence de l’observation nationale qui méritent d’être soutenue et encouragée localement;

-Le secret du vote qui a été respecté et la suffisance en général, du matériel électoral et des bulletins de  tous les candidats en lice, bien que ce soit des bulletins multiples ;

-La phase de dépouillement, de tabulation et d’agrégation des résultats qui s’est opérée dans les bureaux de vote initiaux et dont chaque représentant de candidat présent, a pu avoir copie du procès verbal des résultats de son Bureau de vote, pour le compte de son mandant, et ceci en général, devant les observateurs tant nationaux que internationaux présents ;

-L’affichage en général des résultats devant les bureaux de vote.

En donne de suivi des autres étapes du processus électoral en cours

L’Observatoire Panafricain des Elections (OPANEL), tout en félicitant la bonne tenue de ce scrutin, et ceci de manière régulière, consacrant la maturité du peuple sénégalais qui sait opérer librement ses choix pour le pays,

Et tout en exhortant la Commission Nationale de Recensement des Votes, à œuvrer quant au respect des délais légaux de proclamation en première communication, des résultats provisoires tels que prévus par les textes en vigueur en République du Sénégal, tout comme ceux de transmission à la fin de ce processus de proclamation première et ceci vers la Cour Constitutionnelle qui en prendra le relais républicain de proclamation des résultats définitifs,

Et également tout en invitant les candidats en lice, à rester légalistes en s’interdisant toute communication des résultats, mais bien entendu, à en attendre dans le calme, celles de communications qui seront prononcées par la chronologie de proclamation des résultats comme l’indiquent les textes et comme ci-dessus énoncé par notre Mission d’Observatoire Panafricain des Elections (OPANEL),

Notre Mission à ce stade de suivi, se réjouit de l’organisation de cette séquentielle de vote qui s’est réalisé dans des conditions de tenue globalement satisfaisante.

Notre Mission se prononcera également, au fur et à mesure, au bout de cette chaîne chronologique de communication nationale, sur tous ces aspects concourant à la transparence et à la sincérité, relevant du verdict des urnes tel que exprimé par les électeurs lors de cette compétition électorale présidentielle du 24 Mars 2024 en République du Sénégal, et dont chaque représentant des candidats en a reçu copie pour ses mandants.

Ainsi d’emblée, notre Mission exhorte tous les candidats en lice, à garder la posture de calme et surtout celle empreinte de responsabilité, dans l’attente de la proclamation chronologique des résultats par les Instances nationales sénégalaises sus citées, les seules y habilitées. 

Elle les exhorte à ne point se départir de la donne légaliste dont les textes sont clairs en République du Sénégal, en ce sens que, en cas de tout recours pour tout sujet préoccupant, à se référer aux dispositions électorales en vigueur en République du Sénégal.

Un Rapport final bien détaillé sera in fine produit en temps opportun par notre Mission, avec un modus operandi de communication tant au niveau national sénégalais que de celui international dont l’Observatoire Panafricain des Elections (OPANEL) en fera sa donne de large relais à l’extérieur, Rapport final qui ponctuera les conclusions définitives et les recommandations idoines y relatives, qui seront portées toutefois de prime abord, à la République du Sénégal, pour l’amélioration des échéances électorales à venir ou des processus électoraux futurs  en République du Sénégal.

Puissent donc et enfin, le calme, la retenue et la responsabilité républicaines, habiter ou continuer à animer chaque acteur sénégalais, qui se doit de suivre le cap et le chemin de maturité imprimé à chaque fois par le Peuple sénégalais, pour le grand bénéfice de leur pays, le Sénégal qui est Un Peuple, Un But, Une Foi, et par ricochet pour le grand bénéfice aussi du Continent africain, et de la sous région ouest africaine, en grande quête de stabilité, de paix et de cohésion de ses fils et de ses filles, pour un développement durable , dont notre Afrique en a besoin, aujourd’hui plus que jamais .

Fait à Dakar ce 25 Mars 2024

La Mission Internationale de l’Observatoire Panafricain des Elections en abrégé OPANEL 

Notre Mission vous en  remercie.

Jean Molière

X