16 juillet 2024
Paris - France
POLITIQUE

Présidentielle au Sénégal : Ousmane Sonko a déposé sa candidature devant le Conseil constitutionnel

L’opposant sénégalais emprisonné Ousmane Sonko a déposé sa candidature à la présidentielle de février 2024 devant le Conseil constitutionnel malgré le refus de l’administration de lui livrer tous les documents nécessaires, a indiqué mardi Ousseynou Ly, un responsable de la cellule de communication de son parti.

Moins de deux semaines après sa réintégration sur les listes électorales du Sénégal, l’opposant politique emprisonné Ousmane Sonko a déposé sa candidature à la présidentielle de février 2024 devant le Conseil constitutionnel en dépit du refus de l’administration de lui livrer tous les documents nécessaires, a indiqué mardi 26 décembre Ousseynou Ly, un responsable de la cellule de communication de son parti.

« Je confirme qu’Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye ont déposé leurs dossiers de candidature au Conseil constitutionnel », a-t-il indiqué à l’AFP, sans donner plus de précisions.

Ousmane Sonko, engagé dans un bras de fer de plus de deux ans avec l’État qui a donné lieu à plusieurs épisodes de troubles meurtriers, avait jusqu’au 26 décembre pour déposer sa candidature et recueillir ses parrainages.

Le Conseil constitutionnel doit annoncer le 20 janvier la liste des candidats retenus à la présidentielle.

Avec AFP

X