27 mai 2024
Paris - France
JUSTICE

Pierre Palmade remis en liberté sous contrôle judiciaire

Placé en détention provisoire le 27 février après le grave accident qu’il a provoqué, Pierre Palmade a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Pierre Palmade n’est plus en détention provisoire. La cour d’appel de Paris a ordonné mardi 7 mars la remise en liberté sous contrôle judiciaire de l’humoriste de 54 ans. Il avait été placé en détention provisoire le 27 février dernier à la suite d’un accident de la route sous l’empire de la cocaïne, a indiqué à l’Agence France-Presse une source judiciaire.

Le juge d’instruction chargé de l’enquête sur l’accident de la route a ordonné lundi sa mise en liberté, mais le parquet de Melun a formé un référé-détention, qui avait pour effet de suspendre cette décision. Or, « par une décision de ce jour, le magistrat désigné par le premier président de la cour d’appel de Paris a décidé de ne pas prolonger cette suspension et ordonné la remise en liberté de Pierre Palmade », a déclaré la source judiciaire. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris statuera vendredi à 9 heures sur l’appel du parquet, a ajouté cette source.

Pierre Palmade transféré dans un nouvel hôpital

Le comédien va être transféré le dimanche 5 mars dans l’hôpital Marie-Lannelongue au Plessis-Robinson pour un traitement de 48 heures.

Le comédien ne sera pas incarcéré tout de suite. Comme l’explique BFMTV, après un examen hier au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), Pierre Palmade sera transféré dimanche, à 15 h 30 à l’hôpital Marie-Lannelongue au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) pour un traitement de 48 heures. Le comédien n’est donc, pour l’instant, pas incarcérable en prison.

Il s’agit d’un établissement de santé spécialisé dans les malformations congénitales du cœur, les maladies et les tumeurs de la cage thoracique, les hypertensions artérielles pulmonaires et les cardiopathies valvulaires ou les maladies coronariennes.

Enfermé dans sa chambre d’hôpital

Lundi, le parquet de Melun avait annoncé que, malgré la demande de placement en détention provisoire du comédien, le procureur de la République a décidé de le maintenir enfermé dans sa chambre d’hôpital au Kremlin-Bicêtre, sous surveillance policière.

Pierre Palmade est mis en examen pour homicide et blessures involontaires, puisque, selon les informations de BFMTV, le bébé porté par la femme enceinte présente à bord de la voiture percutée par l’humoriste est né « viable et vivant » avant de mourir quelques minutes plus tard des suites de l’accident.

Le 10 février, sur une route départementale de Seine-et-Marne, Pierre Palmade conduisait une voiture qui a percuté un véhicule venant en face. Outre le comédien, l’accident a fait trois blessés graves : un homme de 38 ans, son fils de 6 ans et sa belle-sœur de 27 ans, qui a perdu après la collision le bébé qu’elle attendait.

En garde à vue, l’humoriste de 54 ans a reconnu avoir consommé de la cocaïne et des drogues de synthèse avant de prendre le volant, selon le parquet de Melun.

Il a été mis en examen pour homicide et blessures involontaires par conducteur ayant fait usage de produits stupéfiants en état de récidive légale. L’enquête se poursuit sous l’égide d’une juge d’instruction.

AFP

X