27 mai 2024
Paris - France
POLITIQUE

Netanyahu: le 7 octobre est le jour « le plus horrible de l’histoire juive depuis l’Holocauste »

– D’après le discours du Premier ministre israélien à la Knesset avant le vote de confiance pour le nouveau gouvernement d’urgence.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a considéré la journée du samedi 7 octobre 2023 (début de l’opération « Déluge d’Al-Aqsa »), comme étant « la plus horrible de l’histoire du peuple juif depuis l’Holocauste ».

Les déclarations de Netanyahu ont eu lieu lors de son discours au siège de la Knesset (Parlement), avant le vote de confiance pour le nouveau gouvernement d’urgence, selon la Société de radiodiffusion publique israélienne (officielle).

Dans la journée du mercredi, Benjamin Netanyahu et Benny Gantz, l’un des leaders de l’opposition, ont annoncé la formation d’un gouvernement d’urgence pour suivre les développements dans la bande de Gaza et en Israël.

Netanyahu a déclaré dans son discours: « Le 7 octobre restera un jour noir dans l’histoire des peuples et le jour le plus horrible pour le peuple juif depuis l’Holocauste nazi ».

« C’est vraiment une guerre pour notre chez-nous », a ajouté Netanyahu faisant référence à Israël.

Et d’ajouter que « Cette guerre doit se terminer par une seule chose, une victoire totale en écrasant et éliminant le Hamas. »

Selon le Premier ministre israélien, « Le Hamas est Daech, et le monde qui a été choqué par Daech et Al-Qaïda après les événements du 11 septembre 2001 aux États-Unis, doit le condamner et lui imposer des sanctions ».

À l’aube du samedi, l’opération militaire « Déluge d’Al-Aqsa » a été lancée contre Israël par le Hamas en collaboration avec d’autres factions palestiniennes à Gaza, en réponse « aux attaques continues des forces israéliennes et des colons contre le peuple palestinien, ses biens et ses lieux de culte, et plus particulièrement contre la mosquée Al-Aqsa dans Jérusalem-Est occupée ».

De son côté, l’armée israélienne a lancé l’opération « Épées de fer » et continue de mener des frappes intensives contre de nombreuses zones de la bande de Gaza, habitée par plus de deux millions de Palestiniens, qui subissent de conditions de vie détériorées, à cause du blocus israélien en place depuis 2006.

* JM Source: AA /Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

X