17 juin 2024
Paris - France
SOCIETE

Naufrage au Mozambique : 98 morts, dont de nombreux enfants

Les recherches se poursuivaient lundi au large du Mozambique pour retrouver des passagers après la mort d’au moins 98 personnes dans le naufrage d’un bateau de pêche surchargé, sur lequel de nombreuses familles paniquées s’étaient précipitées après des rumeurs sur une épidémie de choléra.

L’embarcation transportant quelque 130 personnes dont de nombreux enfants s’est trouvée en difficulté, dimanche dernier en début de soirée, alors qu’elle se dirigeait vers l’Ile de Mozambique, située au large de la province septentrionale de Nampula.

Un dernier bilan des secours hier soir a fait état de 98 morts. Dimanche dernier, les autorités avaient déclaré que le bateau avait coulé parce qu’il était surchargé et inadapté au transport de passagers. Douze rescapés ont pour l’heure été dénombrés.

Le Mozambique, un des pays les plus pauvres du monde, a enregistré près de 15 000 cas de cette maladie transmise par l’eau souillée et 32 morts depuis octobre, selon les chiffres officiels.

Peur du choléra

La plupart des passagers tentaient de fuir la terre ferme en raison de fausses informations sur l’épidémie de choléra en cours qui ont semé la panique, selon Jaime Neto.

Le Mozambique, un des pays les plus pauvres du monde, a enregistré près de 15 000 cas de cette maladie transmise par l’eau souillée, et 32 personnes en sont mortes depuis le mois d’octobre, selon les statistiques gouvernementales.

La province de Nampula est la région la plus affectée, concentrant un tiers des cas.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du naufrage, a précisé le secrétaire d’État.

Le bateau se dirigeait vers l’île de Mozambique, l’ancienne capitale de la colonisation portugaise en Afrique de l’Est, classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les opérations de recherche se poursuivent  encore.

Jean Moliere  avec  AFP

X