7 juillet 2022
Paris - France
AFRIQUE INTERNATIONAL

Mozambique : les Etats d’Afrique australe s’entendent sur l’envoi de troupes

Ces soldats permettraient de lutter plus efficacement contre les groupes djihadistes qui sèment la terreur dans le nord-est du pays depuis plus de trois ans.

Les dirigeants des pays d’Afrique australe ont annoncé mercredi 23 juin à Maputo un accord sur l’envoi prochain de troupes au Mozambique, pour lutter contre les groupes djihadistes qui sèment la terreur dans le nord-est du pays depuis plus de trois ans.

La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC, réunissant seize pays) a « approuvé la mission de la force d’attente de la SADC pour soutenir le Mozambique dans son combat contre le terrorisme et les violences extrémistes au Cabo Delgado », a déclaré à l’issue d’un sommet extraordinaire la secrétaire exécutive de l’organisation, Stergomena Tax, sans autre précision.

Lire aussi  Mozambique : l’exode continue dans le nord où la sécurité demeure précaire

Au même moment, des affrontements entre djihadistes et forces gouvernementales ont éclaté dans le district de Palma (nord du Mozambique), près d’une usine à gaz valant plusieurs millions de dollars, ont indiqué à l’AFP des sources militaires et sécuritaires.

« Des insurgés ont tenté d’attaquer la position des forces gouvernementales à Patacua, près du projet Mozambique LNG du site d’Afungi et ont été repoussés à l’aide de l’aviation civile », a précisé une source sécuritaire à l’AFP.

La terreur depuis fin 2017

Des groupes connus localement sous le nom d’« Al-Chabab » (« les jeunes » en arabe) font régner la terreur depuis fin 2017 dans la province pauvre et à majorité musulmane du Cabo Delgado, frontalière de la Tanzanie, par des violences spectaculaires, incendiant les villages et décapitant des hommes.

X