27 mai 2024
Paris - France
ECONOMIE

La Camerounaise Mercy Tembon nommée vice-présidente et secrétaire générale de la Banque mondiale

Qui est Mercy Tembon, la nouvelle secrétaire générale de la Banque mondiale ?

Mercy Miyang Tembon , est une camerounaise spécialiste en éducation et Vice-Présidente et Secrétaire Générale de la Banque Mondiale.

Mercy Tembon est membre à vie du Conseil d’administration de l’école maternelle et primaire  de l’Union nationale des parents d’élèves, établissement fondé par elle-même en 1989, à Bamenda. Elle est titulaire d’un Bachelor obtenu à l’École normale supérieure du Cameroun en 1982, d’un master à  l’université de Liverpool en 1988 et d’un doctorat en économie de l’éducation, en 1994 à l’université de Londres.

Mercy Miyang Tembon est auteur et co-auteur de plusieurs publications sur les questions d’éducation, de genre et de croissance. 154

  • Gender and Primary Schooling in Guinea, Mercy Tembon, Ibrahima Sorry Diallo, Djenabou Barry, Alpha Aliou Barry, Institute Of Development Studies, 1997, 54 p.
  • Who Gets Primary Schooling and Why? Evidence of Gender Inequalities Within Families in Guinea, Mercy Tembon, Samer Al-Samarrai, University of Sussex, 1999, 36 p.
  • Girls’ Education in the 21st Century: Gender Equality, Empowerment and Economic Growth, Mercy Tembon, Lucia Fort, World Bank Staff, World Bank Publications, 2008, 342 p.
  • Revival, Achieving Schooling for All in Africa (2003) : Costs, Commitment and Gender, Christopher Colclough, Samer Al-Samarrai, Mercy Tembon, Routledge, 2017, 310 p.
La Camerounaise Mercy Tembon a été récemment nommée vice-présidente et secrétaire générale de la Banque mondiale. Elle remplace la Sénégalaise Diariétou Gaye.

Après avoir démarré sa carrière dans le domaine de l’éducation au Cameroun, Mercy Tembon s’envole pour l’Angleterre, où elle est recrutée comme responsable de la recherche à l’Institute of Development Studies de l’université de Sussex.

En 2000, elle rejoint la Banque Mondiale en tant que Spécialiste en Éducation au sein du Département Développement Humain de la Région Afrique. Au fil des années, elle y occupe plusieurs postes, notamment celui de Directeur pays pour le Burundi, le Burkina Faso, le Caucase du Sud (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie). De juillet 2019 en août 2022, elle supervise les activités de l’institution financière qui l’emploie au Bangladesh et au Bhoutan. Poste qu’elle occupe au moment où elle est promue vice-présidente et Secrétaire générale de la Banque le 18 août 2022. C’est le 1er septembre 2022 qu’elle prend officiellement fonction.

L’experte camerounaise devient la cheville ouvrière de l’institution, entre son président, les administrateurs et le haut management.

À partir du 1er septembre, Mercy Miyang Tembo (63 ans) devient vice-présidente et secrétaire générale de la Banque mondiale (BM), revenant à Washington depuis Dhaka au Bangladesh, où elle supervisait les opérations de l’institution multilatérale dans ce pays, ainsi qu’au Bhoutan, depuis 2019.

Banque mondiale : Andrew Dabalen, cheville ouvrière de la mue de l’institution de Bretton Woods

La sexagénaire a rejoint la BM en 2000, avant d’accumuler, au cours des quatorze dernières années, de nombreuses responsabilités opérationnelles dans une demi-douzaine de pays, du Caucase à l’Afrique subsaharienne, en passant par l’Asie centrale. Récipiendaire de plusieurs prix internes à la Banque, elle apporte à son nouveau poste « une combinaison unique d’expériences de leadership, que ce soit au niveau pays que sectoriel, ainsi qu’une vaste expérience multiculturelle », s’est réjoui David Malpass, président de la Banque mondiale.

Jean Moliere  . Source JA

X