27 mai 2024
Paris - France
EUROPE

Mort du journaliste Arman Soldin en Ukraine : le Parquet national antiterroriste ouvre une enquête en France pour « crime de guerre »

en Ukraine : le Parquet national antiterroriste ouvre une enquête en France pour « crime de guerre »

Le reporter de l’AFP a été tué mardi en Ukraine lors d’une attaque de roquettes russes, dans l’est du pays.

Le journaliste Arman Soldin, sur une photo transmise par l\'AFP le 9 mai 2023, jour de sa mort près de Bakhmout, en Ukraine.
Le journaliste Arman Soldin, sur une photo transmise par l’AFP le 9 mai 2023, jour de sa mort près de Bakhmout, en Ukraine. (AFP)

Le Parquet national antiterroriste a ouvert une enquête en France pour crime de guerre, mercredi 10 mai, après la mort d’Arman Soldin, en Ukraine, mardi. Le journaliste français âgé de 32 ans, coordinateur vidéo de l’AFP dans le pays, a été tué lors d’une attaque de roquettes russes près de la ville assiégée de Bakhmout. L’enquête, confiée aux gendarmes de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité et les crimes de haine, vise à déterminer les circonstances du décès du journaliste. Suivez notre direct.

Un bombardement russe dans le Donbass fait trois blessés. Trois personnes ont été blessées mardi dans la soirée, dans un bombardement à Koupiansk, dans l’est de l’Ukraine. « Des bâtiments civils et cinq logements privés ont été endommagés », a précisé le gouverneur de la région de Kharkiv, dans un message posté mercredi sur Telegram (en ukrainien).

Washington rend hommage aux journalistes tués en Ukraine. « Le monde a une dette envers Arman » Soldin et envers « les dix autres reporters et employés de médias qui ont perdu la vie » en couvrant le conflit, a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche. « Le journalisme est l’un des fondements d’une société libre », a-t-elle ajouté.

Les députés veulent faire inscrire Wagner sur la liste des organisations terroristes. L’Assemblée nationale a adopté mardi une proposition de résolution visant à ajouter le groupe paramilitaire russe sur les listes des groupes terroristes de la France et de l’Union européenne. Le texte rappelle notamment les « multiples exactions » de Wagner en Afrique et durant la guerre en Ukraine.

  • il quitte Sarajevo avec ses parents. Il grandit en l’Ille-et-Vilaine, où sa mère et son frère cadet habitent toujours. Son père vit à Sarajevo. Sa grande sœur est, elle, à Mostar (Bosnie-Herzégovine). « En vérité, il ne parlait pas beaucoup de son enfance, reconnaît Guillaume. Mais je me souviens qu’il nous avait dit que son père avait une carrière de footballeur en ex-Yougoslavie. Je comprends mieux pourquoi il était si bon lui aussi », confie un ami.

18h02 : « J’ai ouvert WhatsApp et je lui ai envoyé un cœur. Il ne m’a jamais répondu et j’en ai pleuré toute la nuit. »

Marc-Henri Maisonhaute, confrère et ami du journaliste de l’AFP tué hier, en Ukraine, a raconté à notre journaliste Raphaël Godet qui était Arman Soldin, « un mec adorable », qui avait « toutes les qualités », « aimait la vie » et « faisait tout très bien ». « Je crois qu’il aura vécu à 32 ans plus de choses que n’importe quelle personne en 80 ans », confie-t-il au sujet du reporter.

16h00 : « Il est nécessaire que la Chine utilise ses relations avec la Russie pour faire mieux comprendre à la Russie qu’elle est dans une impasse et lui demander de revenir à la raison. »

Peu avant une rencontre avec son homologue chinois, Qin Gang, la cheffe de la diplomatie française a rappelé que « sur la Chine et concernant l’Ukraine », les positions de la France étaient « connues ». « Nous en parlons ouvertement, directement, avec la franchise que permet l’amitié », a-t-elle ajouté à l’issue du Conseil des ministres.

16h03 : La Première ministre, Elisabeth Borne, a ensuite pris la parole pour exprimer « au nom du gouvernement (…) toute [s]on émotion et [s]a solidarité après le décès du journaliste Arman Soldin. » « Il est tombé parce qu’il croyait que le devoir d’informer ne doit reculer devant rien », a-t-elle déclaré.

16h04 : En ouverture des questions au gouvernement, les sénateurs ont observé une minute de silence à la mémoire d’Arman Soldin, le journaliste français tué hier, en Ukraine. Public Sénat a publié sur Twitter un extrait de cet hommage dans l’hémicycle du palais du Luxembourg.

15h06 : Arman Soldin prenait il y a quelques semaines la pose en souriant, près d’une tranchée. Le jeune homme de 32 ans a trouvé la mort hier, sous une pluie de roquettes près de Bakhmout. France 2 lui consacre un portrait.

14h23 : « C’est une mauvaise comparaison mais, quand tu vas à une fête ou dans un bar, c’est comme quand si tu rencontrais quelqu’un de généreux et qui prend le temps. C’était un gars comme ça. »

Quand il a appris la mort du journaliste français Arman Soldin, lors d’une attaque de roquettes près de Bakhmout, Caleb Larson a été submergé par l’émotion. Ce confrère, qui travaille pour l’agence AP, se confie à franceinfo.

13h45 : Kaliningrad va devenir Krolewiec. La ville située dans l’enclave russe du même nom va reprendre son ancienne appellation polonaise sur les cartes et les documents administratifs, annonce Varsovie. « Nous ne souhaitons pas la russification en Pologne, d’où notre décision d’appeler Kaliningrad et sa région dans notre propre langue« , a déclaré le ministre du Développement, Waldemar Buda, dans un communiqué.

13h00 : Selon le chef économiste du FMI, l’économie russe résiste notamment grâce à l’explosion des prix de l’énergie, qu’elle exporte donc « moins, mais beaucoup plus cher », explique-t-il sur franceinfo. Mais il estime que ces recettes vont « baisser dans les années qui viennent, parce qu’il y a une réorientation des flux énergétiques ».

12h59 : Vendredi, laCommission européenne a soumis aux Etats membres de l’UE un onzième paquet de mesures restrictives contre la Russie. Mais ces sanctions sont-elles efficaces ? Pour le chef économiste du Fonds monétaire international (FMI), Pierre-Olivier Gourinchas, elles ne provoquent certes « pas une mort subite » de l’économie, mais tout de même « un étranglement », explique-t-il à franceinfo. Ainsi, le pays « a arrêté de converger vers le reste des pays européens en termes de niveau de vie », pointe-t-il.

12h57 : « Je voudrais, au nom du gouvernement, et à la suite du président de la République, dire la douleur de la nation toute entière suite au décès du journaliste de l’AFP Arman Soldin tué en Ukraine, tandis qu’il exerçait sa mission si importante, avec le courage dont sont capables ceux qui se consacrent à nous apporter de l’information. »

A l’issue du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement a rendu hommage au reporter de 32 ans tué hier par un tir de roquette russe, près de Bakhmout.

11h34 : Il est le dixième journaliste tué pendant qu’il couvrait la guerre en Ukraine, d’après le décompte de Reporters sans frontières (RSF). Arman Soldin, 32 ans, est mort hier près de Bakhmout, dans la région de Donetsk (est du pays). Né à Sarajevo en Bosnie-Herzégovine, et réfugié en France dès l’âge de 1 an, ce journaliste reporter d’images s’était porté volontaire pour faire partie des premiers envoyés spéciaux de l’AFP dès l’invasion du pays par les troupes russes en février 2022. Voici ce que l’on sait de son décès.

Le journaliste Arman Soldin, lors d'un reportage en Ukraine, le 3 mars 2022. (ARIS MESSINIS / AFP)(ARIS MESSINIS / AFP)

09h21 : La France paye un tribut particulièrement lourd dans le conflit en Ukraine, souligne le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), Christophe Deloire dans un tweet« Parmi les 10 journalistes tués depuis le début du conflit, 3 avaient un passeport français : Pierre Zakrzewski, Frédéric Leclerc-Imhoff et Arman Soldin », écrit-il, précisant qu’ils étaient tous journalistes reporters d’images (JRI).

09h13 : « Vladimir Poutine a déjà perdu » la guerre en Ukraine, affirme Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne, sur France Inter. Selon lui, « aucun objectif qu’avait [le chef du Kremlin] il y a un an n’a tenu ». Il évoque notamment « la conquête de Bakhmout qui a échoué » et estime que « les Ukrainiens ont les moyens pour repousser les Russes ».

Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne, invité de France Inter, mercredi 10 mai 2023. (franceinfo)(FRANCEINFO)

08h40 : L’Assemblée nationale a adopté une proposition de résolution visant à faire inscrire par Paris et l’Union européenne le groupe paramilitaire russe Wagner sur la liste des organisations terroristes. Mais que permettra concrètement ce texte ? Notre journaliste Valentine Pasquesoone vous en dit plus.

07h36 : « Le monde a une dette envers Arman » Soldin, journaliste de l’AFP tué hier en Ukraine, et envers « les dix autres reporters et employés de médias qui ont perdu la vie » en couvrant le conflit, a réagi la porte-parole de la Maison Blanche cette nuit.

JM/AFP

X