3 février 2023
Paris - France
SPORT

MONDIAL 2022 – CAMEROUN : ABOUBAKAR, UN CHEF-D’ŒUVRE MAIS PAS SEULEMENT : « LE FOOTBALL, C’EST LE PLAISIR, LA CRÉATIVITÉ »

 Vincent Aboubakar se délecte de sa louche magnifique mais aussi de son impact crucial qui a permis au Cameroun d’arracher le nul (3-3) contre la Serbie et ainsi de se maintenir en vie. L’ancien attaquant du FC Lorient revient également sur son changement de statut et reste focus sur le collectif, alors que les Lions Indomptables auront besoin d’un exploit face au Brésil.
C’est ce qu’on appelle une réponse de champion. Vincent Aboubakar a signé une prestation de haute volée ce lundi. Son entrée fracassante a permis au Cameroun d’arracher un nul dans un match fou contre la Serbie (3-3). Les Lions Indomptables, menés 3-1 à un peu moins d’une demi-heure de la fin, restent ainsi en vie, même s’ils devront réaliser un exploit face au Brésil pour voir les huitièmes de finale. Mais en attendant de savoir s’ils ont les armes pour surprendre contre les Auriverde, ils peuvent déjà remercier Vincent Aboubakar.
Ce lundi à Doha, l’ancien attaquant de Valenciennes ou encore de Lorient a mis tout le monde d’accord en signant une entrée en jeu détonante à la 55e. Il a d’abord permis aux Camerounais de réduire l’écart (3-2) d’une louche superbe qui va faire le tour du globe. « Le football, c’est le plaisir, la créativité. Ce sont des gestes qu’on répète tous les jours, ça m’a souri aujourd’hui. Les critères, je les ai, après ce sont les circonstances. Faire ça en Coupe du monde… » a savouré l’attaquant de 30 ans, repris par le site de la FIFA. Mais lundi, il ne s’est pas contenté de ce chef-d’œuvre.
Vidéo - Un pétard de l'extérieur du pied : le but de Casemiro a libéré le BrésilVidéo - Un pétard de l'extérieur du pied : le but de Casemiro a libéré le Brésil
COUPE DU MONDE
VIDÉO – UN PÉTARD DE L’EXTÉRIEUR DU PIED : LE BUT DE CASEMIRO A LIBÉRÉ LE BRÉSIL
IL Y A UNE HEURE

J’AI COMPRIS DIRECTEMENT QU’IL FALLAIT QUE J’AMÈNE DE LA PROFONDEUR

Quelques minutes après, Aboubakar a offert un caviar à Eric Choupo-Moting pour le 3-3. Un but et une passe en sortant du banc ! Une première pour un joueur Africain durant un Mondial. Un vrai facteur X qui a tout changé pour les Camerounais. « Quand le coach m’a appelé, j’ai compris directement qu’il fallait que j’amène de la profondeur, a sobrement expliqué l’ancien buteur de Porto sur beIN Sports. J’ai senti qu’ils (les défenseurs serbes, NDLR) étaient un peu lents. C’est pour cela que j’ai essayé de plonger dès que je voyais que l’adversaire suivait Choupo. Ils avaient beaucoup de difficulté à nous gérer« .
Pour le meilleur buteur de la CAN 2021, c’est en tout cas une réponse idéale. Depuis le début de cette Coupe du monde, Vincent Aboubakar a vu son statut évoluer. Au Qatar, l’attaquant d’Al-Nassr, si efficace durant la dernière Coupe d’Afrique des Nations en janvier dernier, a perdu son poste de titulaire pour faire notamment de la place devant le but à un Choupo-Moting si efficace au Bayern Munich. Et par la même occasion, il a donc logiquement laissé son brassard de capitaine. Son manque d’efficacité en sélection, où il avait signé huit sorties consécutives sans être décisif, n’y est évidemment pas étranger.
Eurosport
X