3 février 2023
Paris - France
POLITIQUE

Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé de retour à Abidjan, avec quelles ambitions? 

Huit ans après avoir été transféré à la CPI, l’ancien leader des Jeunes Patriotes doit retrouver son sol natal ce samedi. Ce quinquagénaire ambitieux prône 

désormais des relations apaisées avec le pouvoir et s’est rapproché de Simone Gbagbo

Sobre et respectueux des victimes, voilà comment Charles Blé Goudé, ancien secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) et ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo a qualifié son 

retour

Huit ans après avoir quitté le pays pour être transféré à la Cour pénale internationale (CPI), l’ancien leader de la jeunesse proGbagbo

désormais âgé de 50 ans, arrivera ce 26 novembre à l’aéroport Félix HouphouëtBoigny par un vol régulier. Il y adressera un message à la classe politique et aux Ivoiriens, avant de se rendre à Yopougon, des partisans l’attendent pour une << fête » et non un meeting, comme ont tenu à insister les organisateurs de son 

retour

Charles Blé Goudé rentre près de deux ans après son acquittement par la CPI, devant laquelle il était, avec l’ancien président Laurent Gbagbo

accusé de crimes contre l’humanité durant la 

crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire, qui a fait plus de 3 000 morts. « J’ai décidé de rentrer dans la sobriété, en respect de la mémoire de toutes les victimes, sans distinction, de la crise au nom de laquelle j’ai 

été transféré à la CPI », atil confié dans une 

interview accordée à Radio France internationale (RFI) quelques jours avant son 

retour

À LIRE 

Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé, l’oublié de La 

Haye 

Longues négociations 

Après le retour en Côte d’Ivoire de l’exprésident, au mois de juin 2021, l’apaisement général du climat politique a permis au cours de l’année dernière ceux de plusieurs cadres du régime Gbagbo. Pour Blé Goudé, cela a été longuement préparé. Depuis son acquittement définitif au mois de mars 2021, ce cas a fait l’objet de 

discussions avec les autorités. Blé Goudé aentre autres, été en relation avec Vagondo Diomandé, le ministre de l’Intérieur, et avec Kouadio Konan Bertin, celui de la Réconciliation

DES GAGES AVAIENT ÉTÉ  DEMANDÉS À L’ANCIEN PRISONNIER, NOTAMMENT DE S’ENGAGER À BANNIR LES 

DISCOURS VIOLENTS ET HAINEUX 

Le dossier s’est accéléré lors du dialogue politique, dont la cinquième phase a eu lieu en décembre dernier. Charles Blé Goudé avait alors mandaté le Front populaire ivoirien (FPI) de Pascal Affi N’Guessan et non le Parti des peuples africains (PPACI) de Gbagbo de s’exprimer en son nom. C’est dans la foulée de 

ce dialogue que son dossier est remonté en haut de la pile. Au début de janvier, Alassane Ouattara, après avoir réuni des proches, décidé de confier la gestion du cas à Claude Sahi, son chef de cabinet et ancien membre de la Fesci, comme Blé Goudé. Des gages avaient alors été demandés à l’ancien prisonnier, notamment de s’engager à bannir les discours

violents et haineuxDepuis, les autorités estiment que Blé Goudé prouvé sa volonté d’œuvrer à la réconciliation. Il a finalement obtenu son passeport le 30 maidans les locaux de l’ambassade de Côte d’Ivoire aux PaysBas. L’exchef des Jeunes Patriotes 

avait alors assuré Alassane Ouattara de  toute sa gratitude et de sa reconnaissance pour son implication personnelle dans le processus de son retour en Côte d’Ivoire [] »Abidjan ne reconnaissant pas le dernier gouvernement de Laurent Gbagbo dans lequel il était ministre de la Jeunesse (2010-2011), l’ex<< général de la rue » ne devrait donc bénéficier 

après son retour d’aucune mesure particulière, comme ce fut le cas pour l’ancien chef d’État. Il reste par ailleurs condamné en Côte d’Ivoire à 20 ans de prison et à 10 ans d’inéligibilité pour << actes de torture, homicides volontaires et viol »>, peine pour laquelle il n’a reçu aucune garantie d’amnistie ou de grâce présidentielle

Toujours allié de Laurent Gbagbo

S’il se pose désormais en rassembleur et fait profil bas, Blé Goudé n’a pas pour autant renoncé à la politique. Depuis les PaysBas, il résidait après son acquittement, il a soigné son image ces dernières années et, via son parti, le Conseil pour la justice, l’égalité et la paix (Cojep), a entretenu ses relations avec les autres 

formations de la gauche ivoirienne, à l’instar du FPI. Sa proximité avec Simone Gbagbo, qui a transformé le Mouvement des générations capables (MGC) en parti politique, s’est renforcée ces dernières années. L’ancienne 

Première dame a d’ailleurs été annoncée à l’aéroport pour accueillir Blé Goudé

BEAUCOUP S’INTERROGENT SUR D’ÉVENTUELLES AMBITIONS PRÉSIDENTIELLES 

Reste la question de son alliance avec Laurent Gbagbo. Les relations entre les deux hommes se 

sont en effet dégradées ces derniers mois, après que Charles Blé Goudé a refusé de rejoindre le nouveau parti créé par l’ancien président, le PPACI. Certains avaient qualifié son choix de << trahison », alors que beaucoup s’interrogent sur d’éventuelles ambitions présidentiellesCôte d’Ivoire : entre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, la rupture estelle consommée

Tous les partisans du président Laurent Gbagbo, ses collaborateurs et moi, nous avons partagé des douleurs, les douleurs de la crise, les douleurs de l’exil, les douleurs de la prison, a déclaré l’ancien ministre. Je ne crois pas qu’un parti politique soit audessus de ces moments de que nous avons partagés. Je crois que nous aurons le temps de parler. Moi, je les considère comme mes frères, je les considère comme mes camarades: la Côte d’Ivoire n’a plus besoin confrontations. Je serai présent on parlera d’amour. » Charles Blé Goudé assure régulièrement qu’il est proche et fidèle à l’ancien président, mais ce dernier s’abstient de dire un mot sur son ancien codétenu depuis son retourLe 22 novembre, une délégation du Cojep s’est 

rendu au domicile d’Hubert Oulaye, directeur exécutif du PPACI, pour lui annoncer le retour de leur président et solliciter une audience avec Gbagbo. Blé Goudé a précisé que cette démarche avait également été entreprise avec Ouattara. Il n’a pas encore reçu de réponse

JA

X