5 mars 2024
Paris - France
POLITIQUE

Mali : ce que l’on sait de la colonne de l’armée qui avance vers Kidal 

Mali : que sait-on de l’avancée de l’armée sur Kidal, fief des rebelles? L’armée malienne fait mouvement vers le nord et la région de Kidal, fief de la rébellion séparatiste, une opération risquée qui pourrait préfigurer une confrontation d’ampleur et constituer un tournant après une décennie de conflit.

Parti de Gao à l’aube ce lundi, un important convoi militaire avance sur la route de Kidal. Dès le lendemain, il a été pris pour cible

Voilà près de deux mois que les affrontements ont repris entre les groupes indépendantistes du Nord, réunis au sein du Cadre stratégique permanent pour la paix, la sécurité et le développement (CSPPSD), et les Forces armées. maliennes (Fama). Ce lundi 2 octobre, alors que les combats se multiplient, une colonne d’environ 115 véhicules

de l’armée a quitté Gao en direction du nord et du bastion des mouvements armés à dominante touaregue: Kidal

Wagner en tête 

Selon nos informations, la colonne serait composée de véhicules blindés légers et de pickup. À leur bord, près de 600 militaires maliens et mercenaires du groupe Wagner qui, selon un officier, auraient même << pris la direction de l’opération ». Entre 150 et 200 de ces paramilitaires 

chemineraient en effet en tête du convoi aux côtés des Bérets rouges (les commandos parachutistes). La colonne bénéficie en outre d’un appui aérien de l’armée de l’air, notamment des drones Bayraktar TB2 basés à Gao

La bataille de Ber signetelle le retour de la guerre entre Bamako et les anciens rebelles

Ce mercredi 4 octobre, dans la matinée, la colonne Fama- Wagner se trouvait entre les localités de Tarkint, Tabrinchat et Almoustarat, à environ 170 kilomètres au sudouest de Kidal, sa progression a été freinée par des combattants du CSP. Selon un militaire malien, le convoi y aurait essuyé des tirs d’obus. Une source sécuritaire parlait, elle, d< échanges de tirs à l’arme lourde >> depuis la veille au soir

Entre un et trois véhicules des Fama auraient par ailleurs sauté sur des engins explosifs

Vers une bataille d’envergure à Kidal

Si la destination du convoi et sa mission ne sont pas encore connues, plusieurs sources au sein de l’ancienne rébellion indépendantiste craignent que la colonne ne fasse route vers Kidal. Selon un combattant des mouvements armés 

signataires de l’accord de paix d’Alger interrogé par Jeune Afrique, l’avancée des blindés de l’armée pourrait augurer d’une bataille d’envergure autour de cette région qui échappe en grande partie au contrôle de l’État depuis 2012

L’objectif pourrait aussi être l’occupation des bases militaires d’Aguelhok et de Tessalit, que la Minusma, la mission de l’ONU au Mali, doit quitter au cours du mois de septembre

Prise entre plusieurs feux, la Minusma poursuit son désengagement du Mali 

Selon l’accord qui lie la mission des Casques bleus au gouvernement malien, la Minusma est tenue de remettre. ses emprises aux autorités du pays hôte, lesquelles les confient ensuite à l’armée. Une rétrocession aux Fama que n’accepte pas l’ancienne rébellion du Nord, qui considère que nombre des bases concernées se situent dans sa zone 

d’influence

JM. Source :JA

X