18 avril 2024
Paris - France
ECONOMIE

L’ancienne civilisation africaine du Grand Zimbabwe disposait de fosses capables de contenir jusqu’à 18 millions de litres d’eau pour survivre à la sècheresse !

L’ancienne civilisation (11ème/15ème siècles) du Grand Zimbabwe disposait de fosses capables de contenir jusqu’à 18 millions de litres d’eau pour survivre à la sècheresse . Ils ont osé faire des bassines malgré ⁦la sécheresse.
Des scientifiques ont remarqué que les ruines d’une ancienne ville africaine, la cité du Grand Zimbabwe, abritaient d’immenses fosses qui pouvaient être des puits pour récolter l’eau et donc assurer l’approvisionnement en cas de sécheresse.

Situées en Afrique méridionale, les ruines du Grand Zimbabwe sont ce qu’il reste d’une mystérieuse citée médiévale. Une équipe internationale de chercheurs vient de découvrir que cette métropole disposait à l’époque de son apogée de grandes fosses. Elles étaient destinées à capter l’eau de pluie permettant  de récolter et de  stocker l’eau.

science & vie

X