27 mai 2024
Paris - France
AFRIQUE

Présidentielle :OPANEL « Que tous les acteurs tchadiens restent légalistes « 

Ndjamena,7 mai  – OPANEL  appelle  tous les acteurs tchadiens restent légalistes et se confèrent toujours avant tout acte, aux dispositions électorales en vigueur en République du Tchad »

Déclaration préliminaire post scrutin, de l’Observatoire Panafricain des Elections (OPANEL), suite au suivi des opérations de vote, relatif à la Présidentielle du 06 Mai 2024 en République du Tchad.

Le peuple Tchadien souverain, appelé à se rendre aux urnes ce lundi 06 Mai 2024, a accompli son devoir citoyen, dans la discipline et le calme en général, puis par quelques files d’attente constatées en certains endroits et surtout par flots continus visibles de participation durant toute la journée, malgré la forte chaleur.

Tel est le premier constat important et satisfaisant, que l’Observatoire Panafricain des Elections (OPANEL) dénote d’emblée.

Cette participation s’est faite, conformément et dans le respect des lois et règlements en vigueur en République du Tchad.

Et la campagne électorale qui s’est opérée bien en amont de manière référentielle, à l’entendement de notre Mission, de par son caractère qui a été inclusif et de grande ouverture démocratique, où chacun a pu également s’exprimer en toute liberté et égrener son projet de société y relatif, pour le choix libre des électrices et des électeurs tchadiens.

Notre Mission OPANEL, tient dans ce cadre de participation citoyenne libre, à féliciter le peuple tchadien pour sa participation appréciable dans son ensemble, et par ricochet tous les acteurs, depuis la campagne qui a été civilisée et plurielle d’argumentations, et les opérations de vote qui se sont bien déroulées à cette suite, dans leur ensemble.

Notre Mission OPANEL, qui a pu, en ce qui la concerne, obtenir son accréditation, après avoir eu à satisfaire toutes les conditions d’accréditation comme cela se fait sous d’autres cieux en Afrique,

Notre Mission a pu de ce fait, déployer des observateurs tant au niveau national tchadien, qu’à l’extérieur dans les Représentations diplomatiques du Tchad et notamment à Paris en France, à Ouagadougou au Burkina Faso, à Brazzaville au Congo et à Abidjan en Côte d’Ivoire.

A cette issue, notre dynamique de Mission voudrait remercier pour cette accréditation, les Autorités tchadiennes en charge des élections d’une part, sans oublier de saluer d’autre part, l’action bénéfique observée par le service de monitoring de notre Mission, concernant l’Agence Nationale de Gestion des Elections de la République du Tchad en abrégé ANGE, qui a permis de faire adopter en amont au niveau du Tchad par les différents acteurs tchadiens en lice, un Code de Bonne Conduite pour cette présidentielle et de suivre son application effective par les acteurs en lice.

Egalement, il a été vu et constaté de manière factuelle, le bon déroulé en toute régularité des opérations électorales, et de la participation citoyenne appréciable en général des électrices et électeurs tchadiens ;

A cela, il convient de souligner également, la donne appréciable constatée de l’utilisation au Tchad du bulletin unique que nos observateurs ont constaté de manière factuelle, bulletin unique qui est un élément essentiel de fiabilité mettant tous les candidats sur le même piédestal de document pour l’électeur, afin d’opérer son choix dans les urnes.

Sans oublier le constat de participation effective sur ce bulletin unique, d’une femme candidate aux côtés de 9 hommes, aspect à féliciter dans le cadre de la participation du genre, et à encourager davantage les femmes à plus de participation aux joutes électorales en République du Tchad.

Il en est de même de féliciter la bonne sécurisation en général des opérations de vote par les forces de défense et de sécurité qui ont joué, à l’entendement de notre Mission, leur rôle avec professionnalisme, sans aucune immixtion dans tout le processus de vote des civils.

Toutefois et à l’opposé de tout ce qui précède, il convient à notre Mission de ne point occulter les autres constats tout aussi importants, issus de la compilation des fiches d’observation et des informations provenant de l’alchimie de collaboration et de travail en binômes, de nos observateurs nationaux et internationaux, qui ont eu à mentionner :

  • –  des retards d’ouverture des bureaux de vote en certains endroits observés par notre Mission, retards allant de 30mn à plus de 3 heures ;
  • –  l’absence de représentants de certains candidats dans des bureaux de vote visités ;
  • –  La perte isolée et injustifiable en vie humaine, d’un électeur dans un Centre de vote de MOUNDOU, perte que notre Mission déplore et condamne ; cette information ayant été rapportée à notre Mission.Notre Mission a eu à constater que les heures de fermetures des Bureaux de vote a respecté la donne de 11 heures d’affilée de vote dans leur ensemble tel que le prévoient les dispositions électorales.Et notre mission a pu à cette fermeture, observer la phase de dépouillement qui a été publique, tout comme l’agrégation des résultats dans les bureaux de vote initiaux, dans une ambiance bon enfant devant les membres des bureaux de vote initiaux, les représentants des candidats présents et les observateurs accrédités à l’effet.

Tout ceci s’étant bien déroulé dans le calme comme imprimé lors du vote proprement dit, montrant le cap à suivre par tous les acteurs, notre mission OPANEL atteste que les opérations de vote se sont déroulées de manière régulière et dans des conditions d’organisation globalement satisfaisantes.

Notre Mission OPANEL qui suivra avec grande attention tout l’environnement post électoral, exhorte tous les acteurs à s’abstenir de tout acte à poser qui serait non conforme aux dispositions électorales en vigueur en République du Tchad.

Elle invite les candidats en lice, à s’abstenir de toute action d’auto proclamation ou de toute celle de communication ou de proclamation de quelconques de résultats, dont seules sont habilitées la chronologie des instances nationales tchadiennes y habilitées à savoir l’Agence Nationale de Gestion des Elections de la République du Tchad pour les résultats provisoires, et le Conseil Constitutionnel pour les résultats définitifs, et ceci conformément aux dispositions électorales en vigueur en République du Tchad.

Notre Mission qui suivra tous ces aspects post électoraux, interviendra en de séquentielles de communication en cas de besoin, sans occulter la production en fin de suivi d’observation électorale, d’un Rapport final exhaustif suivi de recommandations qui sera porté à l’attention des organes en charge des élections et de tous acteurs en conférence ou point de presse, après la proclamation des résultats définitifs et  l’installation de l’élu  de la compétition électorale présidentielle, et ceci pour l’amélioration des futurs scrutins en République du Tchad.

Jean Moliere / source :  Déclaration de l’Observatoire Panafricain des Elections.

 

X