27 mai 2024
Paris - France
EUROPE

Italie : l’île de Lampedusa submergée par plus de 6000 migrants en 24 heures, l’état d’urgence décrété

La Croix-Rouge italienne a annoncé mercredi que plus de 100 bateaux ont débarqué sur les côtes de l’île italienne en une journée.

L’association tire la sonnette d’alarme concernant la capacité d’accueil de ses structures, largement dépassées, avec 6000 personnes accueillies au lieu de 400. Les autorités locales ont décrété l’état d’urgence.

6000 exilés, parmi lesquels « de nombreuses familles avec des mineurs » assure la Croix-Rouge italienne, sont arrivés sur l’île italienne de Lampedusa au cours de la journée de mercredi. Plus de 100 débarquements de bateaux ont été enregistrés, a expliqué l’association.

« Nous estimons que 6000 personnes sont arrivées sur l’île au cours des dernières 24 heures. La situation est complexe, mais la Croix-Rouge continue de fournir une assistance de base, même si cela demande beaucoup d’efforts« , a expliqué Francesca Basile, responsable des migrations à la Croix-Rouge italienne, à nos confrères du quotidien italien Corriere della Sera.

Selon l’agence italienne Ansa, les autorités de l’île ont décrété l’état d’urgence.

Etat d’urgence

Le centre d’accueil de Lampedusa, géré par la Croix-Rouge italienne depuis le mois  de juin dernier, a prévenu ce mercredi que sa capacité risquait d’atteindre un « seuil critique« . Il n’est en capacité d’abriter que moins de 400 personnes, mais en héberge actuellement plus de 6000. « Nous tenons bon dans la gestion de l’accueil, en nous concentrant notamment sur les plus fragiles, mais il est clair que le processus de transfert depuis l’île, qui nous a permis jusqu’à présent de garder la situation sous contrôle, doit continuer à fonctionner », adjure la Croix-Rouge italienne sur son site Internet.

Le gouvernement italien « fera tout ce qui est nécessaire pour aider les habitants de Lampedusa et les migrants qui continuent d’arriver sur l’île », a fait savoir sur Twitter le ministre italien des Affaires étrangères, Antonio Tajani, anticipant une possible aggravation de la situation.

L’Italie est depuis des années l’une des principales portes d’entrée des migrants allant en bateau de l’Afrique du Nord vers l’Europe. Le nombre d’exilés arrivant par cet itinéraire sur le territoire italien a bondi cette année à près de 124.000 depuis janvier, contre 65.500 au cours de la même période en 2022, d’après les données du gouvernement.

JM source : AFP

X