30 novembre 2022
Paris - France
Editorial

Huitième sommet Chine-Afrique à Dakar sur fond de rivalités Chine ,France et USA

Du 29 au 30 novembre a eu lieu le huitième sommet Chine – Afrique, organisé tous les trois ans. Il se déroulait à Dakar où Xi Jinping s’était déjà rendu en 2018 (lire : L’Afrique, la Chine et l’Europe). Mais cette fois, épidémie de Covid oblige, le n°1 chinois s’est contenté de s’adresser au sommet par visio-conférence. C’est Wang Yi, le ministre des Affaires étrangères qui représentait Pékin au sommet qui rassemblait des représentants de 53 pays.

Chine – Afrique : De la quête des matières premières à la coopération. Sur fond de manœuvre géopolitique.

La Chine est le plus important partenaire commercial du continent africain, les échanges directs s’étant élevés à plus de 200 milliards de dollars en 2019, selon l’ambassade chinoise à Dakar.

La Chine est le plus important partenaire commercial du continent, les échanges directs s’étant élevés à plus de 200 milliards de dollars en 2019 selon les autorités chinoises.

Xi Jinping en liaison vidéo

Une grande partie du Sahel, notamment le Mali, le Niger et le Burkina Faso, sont confrontés depuis des années à d’incessantes attaques de groupes djihadistes, malgré la présence des forces françaises de l’opération « Barkhane » et de maintien de la paix de l’ONU.

Le sommet Chine-Afrique, qui s’est ouvert dimanche, à Dakar sera centré sur le commerce et la sécurité. Il se tiendra jusqu’à mardi. Il a lieu après une tournée en novembre du secrétaire d’Etat américain Antony Blinken au Kenya, au Nigeria et au Sénégal, dans un contexte de rivalité croissante entre Pékin et Washington.

X