18 avril 2024
Paris - France
INTERNATIONAL

Guerre Israël-Hamas : Qui sont les otages français libérés lundi ?

Les trois Franco-Israéliens ont été récupérés avec huit autres otages par la Croix-Rouge en début de soirée pour être emmenés en Israël

Leur captivité aura duré cinquante-deux jours. Erez Kalderon, Sahar Kalderon et Eitan Yahalomi ont été libérés ce lundi 27 novembre après avoir été otages du Hamas pendant plus de sept semaines, enlevés le 7 octobre au kibboutz Nir Oz, proche de la bande de Gaza.

Alors que la trêve entre Israël et le Hamas, qui dure depuis le 24 novembre, a été prolongée de deux jours, ce qui devrait permettre la libération d’au moins 20 otages supplémentaires, six Thaïlandais ont également retrouvé la liberté lors de cette opération, qui viennent s’ajouter aux 39 Israéliens (dont une vingtaine de mineurs) et 19 ressortissants étrangers relâchés par le Hamas depuis l’entrée en vigueur de la trêve.

« Ouvrez le champagne ! »

Erez et Sahar Kalderon, frère et sœur âgés de 12 et 16 ans, « étaient tous les deux en pyjama au moment de se faire kidnapper », raconte leur mère Hadas, interrogée par « Le Parisien ». Avec leur père Ofer, ils s’étaient durant un instant cachés dans un buisson avant d’être retrouvés par les terroristes et enlevés. Gaïa, leur grande sœur, se trouvait dans une autre maison lors de l’attaque et avait pu échapper au Hamas. « Je suis très content, Hadas est très heureuse ! », s’est réjoui auprès du « Parisien » Yishai Dan, oncle de Hadas Kalderon et grand-oncle des deux jeunes otages libérés. Vers 17 heures, Hadas a éclaté joie au milieu du centre commercial où elle se trouvait lorsqu’elle a été prévenue de leur libération imminente par les autorités israéliennes. « Ils sont libres, ils sont libres, je vais les voir, ouvrez le champagne ! » a-t-elle hurlé, au milieu de la foule.

La mère de Hadas, Carmela Dan (80 ans), et sa nièce, Noya (treize ans), ont été tuées dans l’attaque .L’actrice et réalisatrice française Agnès Jaoui a annoncé dans le « Parisien » qu’elle avait des liens de parenté avec la famille Kalderon.

Guerre Israël-Hamas : onze otages libérés dont trois Français, la trêve prolongée de deux jours
Guerre Israël-Hamas : onze otages libérés dont trois Français, la trêve prolongée de deux jours
Les libérations, annoncées par l’armée israélienne, portent à 69 le nombre total d’otages retenus à Gaza relâchés depuis vendredi. Eitan, 12 ans ainsi qu’Erez et Sahar, 12 et 16 ans, ont retrouvé le territoire israélien dans le cadre de l’accord de trêve entre Israël et le mouvement islamiste palestinien

Le troisième otage français libéré, Eitan Yahalomi, 12 ans, avait été enlevé le 7 octobre par les terroristes du Hamas sur une moto. « J’essaie de faire de mon mieux pour ne pas perdre espoir », confiait dimanche au « Parisien » Tse’era, grande cousine d’Eitan, dont le nom ne figurait pas sur la liste des otages rendus pour le troisième jour consécutif. La mère d’Eitan, Batsheva, est immédiatement partie en direction de la frontière avec la bande de Gaza après avoir appris la nouvelle de sa libération. Elle avait raconté que toute la famille avait tenté de se réfugier dans le mamad, la pièce sécurisée. Mais la porte ne fermant pas, Ohad, le père, s’était posté devant avec un pistolet. Il a été blessé dans un échange de tirs et les assaillants ont emmené Batsheva et ses trois enfants. Par la suite, la mère et les deux soeurs d’Eitan sont parvenues à s’échapper. Enlevé en pyjama, sur une moto, « Eitan est amoureux de la nature et des animaux, c’est un passionné de foot et de randonnée », a écrit sa grand-mère Esther dans une lettre au président français Emmanuel Macron.

Source:SudOuest

X