18 août 2022
Paris - France
POLITIQUE

Côte d’Ivoire : Téné Birahima Ouattara en mission à Paris

Après une première visite mijuin, le ministre ivoirien de la Défense va de nouveau se rendre en France en juillet. Objectif : lancer la deuxième phase du projet dAcadémie internationale de lutte contre le terrorisme de Jacqueville

consacrée à la formation et à lentraînement des unités dintervention 

spécialisées

Selon nos informations, Téné Birahima Ouattara prendra part, le 12 juillet, à une conférence des bailleurs consacrée au financement de la deuxième phase du projet dAcadémie internationale de lutte contre le terrorisme de Jacqueville, qui nécessite plusieurs dizaines de millions deuros pour son démarrage

Cette rencontre est, entre autres, pilotée par Catherine Colonna, la ministre française de lEurope et des Affaires étrangères

Nouveaux donateurs 

De son côté, lUnion européenne décaissera 10 millions d‘euros au second semestre. De nouveaux donateurs se sont par ailleurs déjà manifestés, à savoir lAustralie, les ÉtatsUnis, les PaysBas, la Norvège et la Banque mondiale

Pour la première phase du projet, au coût estimé à 20 millions deuros, Paris en avait déjà versé 18 millions environ en 2018. LÉtat ivoirien, lui, a assumé le paiement des droits des propriétaires terriens

Un hôtel destiné uniquement à la formation par lunité Recherche, assistance, intervention, dissuasion (Raid) et le Groupement dintervention de la Gendarmerie nationale  (GIGN) a alors été édifié

Le 24 juin, le Somme, bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) de la Marine française, a accosté au port dAbidjan pour embarquer des marins ivoiriens afin de les former dans le cadre de lopération Corymbe. La France appuie la Côte d‘Ivoire dans sa lutte contre la piraterie, la pêche illicite et le trafic de cocaïne.

Côte dIvoire : à lécole de la lutte antiterroriste 

Soutenue par la France et la Côte dIvoire, la création de lAcadémie internationale de lutte contre le terrorisme de Jacqueville avait été décidée en 2017 par les présidents Alassane Ouattara et Emmanuel Macron en marge du sommet Union africaineUnion européenne

Téné Birahima Ouattara était déjà venu à Paris mijuin pour assister à Eurosatory, le salon mondial de la défense et de la sécurité terrestres et aéroterrestres, organisé du 13 au 17. Lors de ce séjour, il sétait notamment entretenu au ministère des Armées avec son homologue français, Sébastien Lecornu, le 14 juin. Il avait profité de cette rencontre pour solliciter laide de la France dans la lutte antiterroriste et dans lenquête sur le réseau de trafic de cocaïne en cours de démantèlement en Côte dIvoire

JA

X