18 avril 2024
Paris - France
POLITIQUE

Côte d’Ivoire : qui est Tidjane Thiam, nouveau chef de l’opposition ? le scénario non envisagé par Ouattara

Ouattara est-il surpris par l’élection de Tidjane Thian à la tête du plus vieux parti de Cote D’ivoire?
Certainement lui , le chef d’orchestre qui aime tout régler comme du papier à musique , est surpris de la fausse note dans sa symphonie.
Ouattara a distribué des biscottes à ses adversaires; tout le monde a eu à ses 20 ans. Il pensait passer sans encombre à l’horizon 2025 mais comme il n’existe pas de crime parfait.Il est surpris par l’arrivée soudaine de « lieutenant Colombo » Tidjane Thiam qui va dévoiler le crime.

Les congressistes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), principale formation d’opposition, ont désigné leur nouveau chef. Il s’agit de Tidjane Thiam, ancien patron du Crédit suisse, plébiscité au détriment de son adversaire, Jean-Marc Yacé, maire de Cocody. À 61 ans, Tidjane Thiam prend la tête du parti avec la présidentielle de 2025 en ligne de mire. Portrait de celui qui fut le premier ivoirien à entrer à Polytechnique, avant d’être un puissant banquier international.

L’homme aux lunettes rectangulaires et à la silhouette longiligne faisait, de longue date, figure de favori. C’est donc sans surprise que Tidjane Tiam, 61 ans, a remporté la présidence du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), vendredi 22 décembre. Il a recueilli l’immense majorité suffrages exprimés : 96,5% des voix à lui seul, contre 3,2% pour son adversaire Jean-Marc Yacé, le maire de la commune de Cocody.

Après l’annonce de sa victoire, Tidjane Thiam a rendu un « hommage appuyé à ses prédécesseurs ». Il devient le troisième président élu de l’histoire du PDCI, fondé en 1946, après le père de la nation ivoirienne Félix Houphouët Boigny et un autre ancien chef de l’État, Henri Konan Bédié, décédé en août.

Notre nouveau président devra nous remettre en état de marche.
Philippe Cowppli-Bony, président par intérim du PDCI

La participation a atteint 64%. Le vote s’est tenu sans incident en fin de journée le 22 décembre, et les résultats ont été proclamés autour de minuit. Tidjane Thiam a estimé que « le déroulement et l’issue du congrès ont honoré » le parti. “C’est avec beaucoup d’humilité que j’accepte la responsabilité que vous avez décidé de me confier », a-t-il déclaré, face aux 6000 congressistes réunit à la capitale Yamoussoukro pour élire un nouveau président pour le PDCI.

Avec l’élection de Tidjane Thiam, 61 ans, un âge considéré comme jeune pour exercer de hautes fonctions politiques en Côte d’Ivoire, le PDCI va rajeunir son image. « Notre nouveau président devra nous remettre en état de marche. Il devra donner plus de responsabilités aux jeunes du parti », avait déclaré le président par intérim du parti, Philippe Cowppli-Bony, âgé de 91 ans.

À lire Côte d’Ivoire: décès de l’ancien président Henri Konan Bédié, à 89 ans
L’ancien président Henri Konan Bédié, lors d’un rassemblement du parti pour célébrer sa candidature présidentielle en 2020
L’ancien président Henri Konan Bédié, lors d’un rassemblement du parti pour célébrer sa candidature présidentielle pour le parti d’opposition PDCI-RDA et comme une démonstration de force avant l’élection présidentielle du mois prochain, à Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire, le samedi 12 septembre 2020.
Des études prestigieuses et des débuts en politique
Une fois son bac scientifique obtenu au lycée classique d’Abidjan, il est en 1982 le premier Ivoirien à réussir le concours d’entrée à Polytechnique, en France, dont il sort diplômé deux ans plus tard. Major des Mines en 1986, il passe quelques années dans le cabinet McKinsey avant d’être repéré par le pouvoir en place à Abidjan.

En 1994, le président Henri Konan Bédié lui propose de prendre la tête du prestigieux Bureau national d’études techniques et de développement (Bnetd). Alors âgé de 31 ans, Tidjane Thiam se retrouve chargé de piloter les grands chantiers du pays.

Il rejoint ensuite le bureau politique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), alors au pouvoir, et devient ministre du Plan en 1998. Mais cette première carrière politique est de courte durée, la faute à un coup d’État qui renverse le pouvoir en place, un soir de Noël 1999.

À voir Côte d’Ivoire : qui est Tidjane Thiam, le nouveau président du PDCI ?

Carrière dans la finance internationale
Tidjane Thiam se lance alors dans le privé à l’étranger. D’abord directeur général des assureurs Aviva puis Prudential, il devient en 2015 le patron du Crédit Suisse. Il rappelle volontiers qu’il a géré des sociétés faisant des chiffres d’affaires de plusieurs milliards de dollars.

Après une vaste restructuration de la banque, sa stratégie d’abord saluée sera critiquée après trois années consécutives de pertes et une chute du cours de l’action. Il quitte ses fonctions début 2020 après un scandale d’espionnage au sein de l’institution, dans lequel il a toujours nié être impliqué, quelques mois avant la mort d’un de ses fils, emporté par un cancer à 24 ans.

« Tous les métiers qu’il a occupés jusqu’à présent sont des métiers de conception et de stratégie », pointe son frère aîné Augustin Thiam, gouverneur de Yamoussoukro, la capitale ivoirienne.

Le PDCI veut revenir au pouvoir

Fondé en 1946, le PDCI a compté parmi ses dirigeants le père de la nation ivoirienne Félix Houphouët Boigny et un autre ancien chef de l’État, Henri Konan Bédié, décédé en août.

À la tête de la Côte d’Ivoire de 1960 à 1999, l’ancien parti unique n’a plus accédé à la magistrature suprême depuis 24 ans. Un coup d’État avait chassé Henri Konan Bédié du pouvoir, un soir de Noël 1999.

Un temps allié d’Alassane Ouattara, au pouvoir depuis 2011, le PDCI a repris sa place dans l’opposition en 2018 et a boycotté la dernière présidentielle.

L’ancien dirigeant du PDCI, Henri Konan Bédié, président de la Côte d’Ivoire de 1993 à 1999, est mort en août à 89 ans. Il n’excluait pas de se présenter à la présidentielle de 2025.
La présidentielle de 2025 en ligne de mire
Le parti qui vise le retour au pouvoir dans deux ans, a proposé de soutenir Tidjane Thiam en vue d’une investiture pour 2025. « Tidjane a occupé des postes, a été ministre mais c’est la première fois qu’il fait de la politique active. Et quand vous voyez que pour son premier meeting il réunit des milliers de personnes ça fait peur à certains », souligne son frère Augustin. « Il incarne une lame de fond de renouveau générationnel qui transcende les clivages politiques », veut-il croire.

Ce qui m’intéresse, ce sont les dispositions qui marchent, pas les solutions qu’on ne voit pas.

Tidjane Thiam, nouveau chef du PDCI

Tidjane Thiam a d’ailleurs fait son retour dans son pays natal pour se lancer dans cette course à la présidentielle et écrire une nouvelle page de sa prolifique carrière. « 2025 sera une année électorale cruciale pour notre parti, nous nous devons d’être prêts. Nous devons préparer cette échéance dès demain matin », a-t-il lancé vendredi soir sous les acclamations de l’audience. « Ce qui m’intéresse ce sont les dispositions qui marchent, pas les solutions qu’on ne voit pas », assène Tidjane Thiam qui se définit volontiers comme un « pragmatique ».

tidjane thiam côte d’ivoire
Tidjane Thiam, désigné chef du principal parti de l’opposition de Côte d’Ivoire, lors d’une manifestation officielle en décembre 2023. Compte officiel de Tidjane Thiam TV sur Facebook
Fan du club londonien d’Arsenal, ce benjamin d’une famille de sept enfants est également lié par le sang au premier président Félix Houphouët-Boigny, dont il est le petit-neveu. Un atout que cet Ivoiro-Français met en avant lors de son retour en politique ces dernières semaines, en évoquant « avec une grande émotion » en meeting depuis Yamoussoukro la « terre de (ses) ancêtres ». « Si c’est Thiam notre candidat, ce que j’espère, on aura les capacités de revenir au pouvoir. Il peut insuffler une nouvelle dynamique », estime Cyprien Koffi, un délégué de San Pedro (sud-ouest).

Il a un avantage : il n’est mêlé à aucune affaire de gestion du parti.

Cadre du PDCI à l’AFP

Peut-il, après plus de deux décennies hors de la Côte d’Ivoire, incarner un présidentiable crédible quand ses détracteurs l’estiment coupé des réalités du pays ? « Il a un avantage : il n’est mêlé à aucune affaire de gestion du parti, il a un rayonnement international, c’est quelqu’un de son temps et dans son temps », glisse un cadre du PDCI.

Jean Moliere source : TV5

X