27 mai 2024
Paris - France
POLITIQUE

Côte d’Ivoire L’enregistrement secret de Tidjane Thiam qui agite la présidence Ouattara

Alors que le banquier ivoirien brigue la présidence de la formation d’opposition du PDCI, l’existence d’un enregistrement de 2020 capté par les renseignements ivoiriens refait surface. Un dossier sensible dans lequel apparaît en filigrane la relation entre Tidjane Thiam et le chef de l’État français, Emmanuel Macron.
Dans l’enregistrement, les deux hommes évoquent sans détours la situation tendue à Abidjan : le scrutin a été marqué par de violents heurts et l’abstention a atteint un niveau record. Très vite, au cours de la conversation, Tidjane Thiam invite Henri Konan Bédié à se rendre à Paris pour « rencontrer Emmanuel Macron ».

Les proches de Tidjane Thiam affirment sans cesse que leur leader n’a jamais quitté le PDCI, et encore moins abandonné le Président Henri Konan Bédié. Un enregistrement audio, intercepté par les services de renseignement ivoiriens, consulté par Afrique Intelligent, semble dévoiler comment l’ex-ministre a contrecarré l’arrestation d’Henri Konan Bédié en 2020.

Côte d’Ivoire : Quand Tidjane Thiam déployait ses ailes autour du PDCI

En 2020, suite au décès de son protégé, Gon Coulibaly, le Président Alassane Ouattara décide de briguer un troisième mandat, qualifié d’anticonstitutionnel par l’opposition. Cette dernière s’oppose à cette décision à travers le Conseil National de Transition (CNT). Les autorités ivoiriennes réagissent en sanctionnant tout comportement antirépublicain, mettant ainsi une pression sur les leaders du CNT.

Henri Konan Bédié, du PDCI RDA, tout comme le président Affi N’Guessan du FPI, est visé par ces mesures répressives. Alors que son arrestation semble imminente, Tidjane Thiam, en contact avec lui depuis l’étranger, intervient. Selon les informations d’Afrique Intelligent, Thiam aurait mobilisé ses contacts influents, dont le Président français Emmanuel Macron, pour intervenir auprès d’Alassane Ouattara et éviter le chaos en Côte d’Ivoire.

L’intervention aurait permis la libération de Pascal Affi N’Guessan, arrêté pour son activisme au sein du CNT. Le rôle de Tidjane Thiam dans l’enregistrement des échanges entre Bédié et lui-même aurait été crucial pour préserver la stabilité du pays. C’est Thiam qui aurait demandé à Macron d’exiger de Ouattara des signes d’apaisement vis-à-vis de l’opposition.

Tidjane Thiam, ses initiatives qui ont sauvé les leaders du CNT

L’audio capté révèle également une proposition de Thiam : il aurait suggéré à Henri Konan Bédié de se rendre à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron, proposant même un jet privé pour faciliter son départ de la Côte d’Ivoire. Cette information aurait été partagée par Alassane Ouattara à Emmanuel Macron lors d’un de ses déplacements à Paris.

Le Président français lui aurait répondu qu’il n’y a aucune manœuvre de Paris contre son régime après quoi Emmanuel Macron aurait insisté sur la nécessité pour Ouattara de faire des gestes en direction de l’opposition ivoirienne.

En 2025, la promesse non tenue d’Alassane Ouattara de ne pas briguer un nouveau mandat pose problème. L’Élysée, favorable à un changement générationnel en Côte d’Ivoire après le décès de Bédié et le retrait de Gbagbo de la course à la présidence, encourage Ouattara à respecter son engagement de 2020 pour éviter une situation similaire à celle du Gabon.

Emmanuel Macron souhaite préserver l’image de la France en Afrique, surtout après les récents différends avec le Mali, le Burkina Faso et le Niger.

Cette séquence démontre donc le plein engagement de Tidjane Thiam à voler au secours de la Côte d’Ivoire dans les moments difficiles. Elle montre également la capacité de l’homme d’affaires à déployer son réseau pour protéger le PDCI RDA, parti fondé par son oncle Felix Houphouet Boigny qu’il aspire à diriger.

JM

X