18 août 2022
Paris - France
ECONOMIE

CI : dix choses à savoir sur Mamadou Sangafowa Coulibaly, le nouveau « monsieur Pétrole » de Ouattara

Après deux ans de traversée du désert, il a fait son retour au sein du gouvernement de Patrick Achi en tant que ministre des Mines, du Pétrole et d

lÉnergie. Et, au lendemain de la découverte dimportants gisements  d‘hydrocarbures, le poste est éminemment stratégique

Coup de pression sur ENI 

Quelques semaines après avoir rejoint léquipe gouvernementale de Patrick Achi, fin mai, Mamadou Sangafowa Coulibaly a pris en main le très stratégique dossier de la future exploitation des gisements pétroliers et gaziers récemment découvert en Côte dIvoire. En marge de lAfrica CEO Forum, qui sest tenu les 13 et 14 juin à Abidjan, il a mis le groupe italien ENI sous pression pour quil accélère la mise en production du gisement offshore Baleine, considéré comme un potentiel « game changer » pour léconomie du pays. À ENI, qui se fixe un horizon de mise en production à 2026, il a réclamé daccélérer le calendrier

Côte dIvoire : une mégadécouverte pétrolière d‘ENI ravive les ambitions du gouvernement Ouattara 

2. Du Poro..

en 1964 dans la région du Poro, dans le nord du pays, il a participé aux rites initiatiques de la 

culture noufo, qui inculque à ceux qui les suivent une vision de la vie et des valeurs propres à ce peuple également présent au Burkina Faso et au Mali. Rite ancestral, marque de reconnaissance chez les Sénoufos, le poro considéré comme une société secrète est un passage obligé, et linitiation peut durer toute une vie

3. ...À Harvard 

Il a effectué tout son cursus scolaire en Côte dIvoire. Après lobtention de son bac Cau lycée mixte de Yamoussoukro, la capitale 

économique, en 1990, il entre à luniversité FélixHouphouëtBoigny de Cocody il décroche une maîtrise en sciences économiques, avant de se spécialiser en expertise comptable à lInstitut national supérieur de l‘enseignement technique. Il a toutefois terminé un programme « Executive Education » aux ÉtatsUnis à Harvard Business School, ce qui a retardé son entrée au gouvernement au mois davril dernier

4. Du privé aux affaires publiques 

Lactuel ministre, en 1964, a dabord préféré le secteur privé à ladministration publique. Après un passage au sein de la Société générale en Côte dIvoire, il décide de se lancer dans lentrepreneuriat. Il a multiplié les initiatives dans le secteur privé. À partir de 1992, Mamadou Sangafowa crée une entreprise de négoce international spécialisée dans le transport des marchandises et lexportation de produits tropicaux comme la mangue

Côte dIvoire : un nouveau gouvernement, mais peu de changements 

Cest en 2003 que Mamadou Sangafowa Coulibaly fait son entrée dans ladministration. Il est nommé directeur de cabinet adjoint dAmadou Gon Coulibaly qui est alors ministre de lAgriculture au sein du gouvernement de réconciliation nationale. Dans cette fonction, il jouera un rôle important dans le monde agricole ivoirien. Il a notamment été président du comité de gestion de lInstitut national formation agricole ou encore, administrateur au sein du Fonds de régulation et de contrôle du cafécacao (FRC)

5. Ministre de crise 

Cest en mars 2010, en pleine crise politique, que Mamadou Sangafowa fait entrée au gouvernement. Cette année, Laurent Gbagbo a dissous le gouvernement après des soupçons de fraude sur le fichier électoral. Lancien chef de lÉtat ne souhaitait plus quAmadou Gon Coulibaly et dautres ministres du Rassemblement des républicains (RDR), le parti dAlassane Ouattara, entrent au gouvernement. Une aubaine pour Sangafowa, qui est alors désigné ministre. Une fonction quil gardera lors de laccession dAlassane Ouattara au pouvoir en 2011 

6. Amadou Gon Coulibaly, le mentor 

Le nouveau ministre du Pétrole doit sa carrière politique à Amadou Gon Coulibaly. Cependant, malgré le patronyme, il na aucun lien direct de parenté avec lexPremier ministre dAlassane Ouattara. Il est désigné adjoint au maire de Korhogo, dans le nord du pays, quand Gon Coulibaly est élu maire de la ville. Ce dernier prend alors lactuel ministre du Pétrole sous son aile et devient son mentor. Sangafowa gravira les échelons du parti il lui sera confié le secrétariat à lidentification. Il deviendra ensuite membre du comité de direction, puis directeur 

central de la campagne dAlassane Ouattara chargé de la logistique et de la sécurité

7. Korhogo 

Amadou Gon Coulibaly, qui entrevoit des qualités de « leader » chez son protégé, l’incite à sinscrire sur la liste des candidats aux élections législatives de 2011. Ce père de quatre enfants est alors pressenti pour jouer les premiers rôles à Korhogo auprès de feu lancien Premier ministre

 À Korhogo, lombre dAmadou Gon Coulibaly

Mais ses qualités sont également observées quand, au ministère de lAgriculture, Sangafowa Coulibaly gère lépineux dossier du transfert du siège de lOrganisation internationale du cacao (ICCO) à Abidjan. Sous l’impulsion dAlassane Ouattara et des premiers ministres Daniel Kablan Duncan et Amadou Gon Coulibaly, il a par ailleurs contribué à la relance des investissements dans les milieux agricoles

8. Disgrâce 

À partir de 2018, son ralliement aux positions de Guillaume Soro, quil a connu durant la rébellion de 2002, fait grincer des dents dans lentourage dAlassane Ouattara. Son mentor Amadou Gon Coulibaly le rappelle à lordre, en vain. En pleine montée des tensions entre Soro et le clan Ouattara, il nhésitera pas à déclarer que le Rassemblement des républicains a « un devoir de reconnaissance envers Guillaume Soro». Le 4 septembre 2019, Amadou Gon Coulibaly obtient laccord du chef de lÉtat Alassane Ouattara pour le limoger du gouvernement. Il retournera à ses activités entrepreneuriales et à ses exploitations agricoles

9. Téné Birahima Ouattara, le 

protecteur 

Malgré sa période de disgrâce, il reçoit le soutien et la protection de Téné Birahima Ouattara, le ministre de la Défense et frère cadet du président Alassane Ouattara. Téné Birahima Ouattara le considère comme un jeune frère. Le décès dAmadou Gon Coulibaly ayant laissé un grand vide à Korhogo en termes de leadership politique, il est remis en orbite et fait son retour au gouvernement en avril dernier dans les fonctions de ministre des Mines, du Pétrole et de lÉnergie, alors quil navait pas soldé ses frictions avec le clan Gon Coulibaly

10. Patrice Talon 

Mamadou Sangafowa Coulibaly est un proche 

du président béninois Patrice Talon, qu‘il a connu lors de son passage au ministère de lAgriculture. Sofaco, la société de Patrice Talon, avait alors remporté les appels doffre pour la fourniture dengrais au secteur agricole ivoirien. Lors de la prestation de serment Patrice Talon pour son premier mandat, il a dailleurs été le représentant dAlassane Ouattara. Leur proximité a même alimenté les rumeurs, dans les coulisses de la présidence ivoirien, certains prétendant que Patrice Talon avait tenté dintercédé auprès dAlassane Ouattara pour son maintien dans le gouvernement de Gon Coulibaly

JA

X