4 décembre 2023
Paris - France
POLITIQUE

Côte D’Ivoire :Bictogo, discret médiateur entre Mabri Toikeusse et le général Vagondo 

En Côte d’Ivoire, le président de l’Assemblée nationale a été sollicité par Diomandé Vagondo pour mener une mission de réconciliation avec Albert Mabri Toikeusse. Voici pourquoi

Selon nos informations, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Adama Bictogo, a été sollicité par le général Diomandé Vagondo, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité. Ce dernier souhaite en effet qu’il soit le 

médiateur dans le conflit qui l’oppose à Albert Mabri 

Toikeusse, le président réélu de la région du Tonkpi, dont tous deux sont originaires

Rencontre à Cocody 

Adama Bictogo, par ailleurs vainqueur des élections municipales à Yopougon, a donc reçu ces deux personnalités dans l’aprèsmidi du 4 octobre, dans sa résidence de Cocody. Cette rencontre, conviviale, a permis de dissiper les malentendus. Depuis son retour sans conditions au sein du parti présidentiel, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en septembre 2022, Albert Mabri Toikeusse se trouve en effet combattu par les autres cadres du parti dans la région du Tonkpi

Albert Mabri Toikeusse, Vagondo Diomandé et Sidiki Konaté : revirement et mécontentement dans l’ouest ivoirien 

Lors des élections régionales du 2 septembre, plusieurs cadres, dont Diomandé Vagondo, ont été soupçonnés d’avoir soutenu la candidate indépendante Edwige Diety, enfreignant ainsi une consigne d’Alassane Ouattara, le président du parti et chef de l’État. Reste qu’Albert Mabri Toikeusse est tout de même sorti victorieux des urnes, avec plus de 66% des suffrages

Recadré par Alassane Ouattara 

Il n’empêche que l’information a été rapportée au ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara, dont l’un des conseillers, Mamadou Bamba alias << Momo »>, était l’un des colistiers de Mabri Toikeusse. Téné Birahima Ouattara 

s’est d’ailleurs rendu d’ailleurs deux fois à Man, le cheflieu du Tonkpi, pour faire campagne aux côtés de ce dernier. Puis, Alassane Ouattara a ensuite été personnellement informé du soutien de certains cadres du RHDP à la candidate indépendante

Du perchoir à Yopougon, le retour en grâce d’Adama Bictogo

Dans la foulée, Diomandé Vagondo s’est confié à l’ancienne ministre Clarisse Slaha Kayo Mahi, une cadre de la région et présidente du Conseil d’administration de la Nouvelle Pharmacie de la Santé publique. Il s’est ensuite fait recadrer par Alassane Ouattara. Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité envisage de mettre de côté ses activités politiques dans la région pour se consacrer à sa mission sécuritaire. C’est pourquoi il a sollicité Adama Bictogo pour tenter de le réconcilier avec Mabri Toikeusse, dont le président de l’Assemblée nationale est proche

JM . source : JA

X