17 juin 2024
Paris - France
POLITIQUE

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara donne son feu vert au retour de Blé Goudé

Un an et demi après son acquittement définitif de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI), l’ancien ministre a obtenu l’accord écrit du chef de l’État pour revenir en Côte d’Ivoire.

Feu vert pour Charles Blé Goudé. L’ancien ministre de Laurent Gbagbo a obtenu le 30 septembre l’autorisation d’Alassane Ouattara pour son retour en Côte d’Ivoire, un an et demi après son acquittement définitif par la CPI de crimes contre l’humanité. Celle-ci lui a été notifiée par écrit.

Côte d’Ivoire : depuis La Haye, Charles Blé Goudé en opération réhabilitation

Son passeport ordinaire lui avait été délivré le 30 mai dernier par l’ambassadeur de Côte d’Ivoire aux Pays-Bas. L’ancien syndicaliste étudiant, aujourd’hui âgé de 50 ans, avait alors assuré Alassane Ouattara de « toute sa gratitude et de sa reconnaissance pour son implication personnelle dans le processus de son retour en Côte d’Ivoire ».

Depuis, des négociations étaient en cours avec les autorités ivoiriennes, sous la houlette du chef de cabinet du président ivoirien, Claude Sahi Soumahoro. Plusieurs points étaient sur la table, comme la question de la sécurité entourant son arrivée.

Charles Blé Goudé attendait l’accord des autorités ivoiriennes pour son retour au pays natal, comme cela a été le cas pour toutes les personnalités politiques qui ont quitté la Côte d’Ivoire dans le contexte de la crise postélectorale de 2010-2011.

 Dans une déclaration de presse, Blé Goudé et son parti informent l’opinion nationale et internationale qu’après quatre (04) mois après la remise de son passeport, depuis le 30 septembre 2022, les Ivoiriennes ont donné leur accord par écrit pour son retour.
Selon la déclaration, dans la perspective que ce retour se déroule dans un climat apaisé et dans de bonnes conditions, le Président de la République a instruit son chef de cabinet, l’ambassadeur Soumahoro Claude Sahi, de poursuivre les échanges avec Charles Blé Goudé et/ou ses représentants, pour les dispositions sécuritaires pratiques liées à ce retour dont la date exacte sera communiquée à l’opinion nationale et internationale dans un bref délai.

Le COJEP et son Président saisissent la présente opportunité pour réitérer leur gratitude au Président Alassane Ouattara pour l’attention particulière qu’il accorde à ce dossier.

« Le Président Charles Blé Goudé et le COJEP ont le plaisir d’informer l’opinion nationale et internationale, les ivoiriens, les africains, sa famille, les responsables, les militants et sympathisants du COJEP, ainsi que toutes les personnes physiques et morales qui l’ont soutenu dans cette épreuve de longue attente, qu’en date du 30 septembre 2022, les autorités ivoiriennes ont formellement donné leur accord par écrit, pour son retour en Côte d’Ivoire. Mieux, dans la perspective que ledit retour se déroule dans un climat apaisé et dans de bonnes conditions, le Président de la République de Côte d’Ivoire, son Excellence Alassane Ouattara, a instruit son chef de cabinet, son Excellence l’ambassadeur Soumahoro Claude Sahi, de poursuivre les échanges avec le Président Charles Blé Goudé et/ou ses représentants, pour les dispositions sécuritaires pratiques liées à ce retour dont la date exacte sera communiquée à l’opinion nationale et internationale dans un bref délai. Le COJEP et son Président voudraient saisir la présente opportunité pour réitérer leur gratitude au Président Alassane Ouattara pour l’attention particulière qu’il accorde à ce dossier. Le COJEP et son Président s’en voudraient de ne pas associer à ses remerciements les personnes physiques et morales connues et anonymes qui ont œuvré, d’une manière ou d’une autre, pour faire de ce retour une réalité aujourd’hui. Aux responsables, militants et sympathisants du COJEP, le Président du parti tient à leur adresser toutes ses félicitations pour la patience et la discipline dont ils ont fait preuve durant cette longue attente. La situation de notre pays le commandait. Pour finir, en ce qui concerne Charles Blé Goudé, parti de la Côte d’Ivoire sur fond de crise, il veut revenir dans son pays sur fond de rassemblement et contribuer au renforcement de la démocratie et de la paix. C’est pour quoi, dès son retour, le Président du COJEP entend prendre toute sa place, pour pleinement jouer sa partition dans le processus de réconciliation en cours dans notre pays, la Côte d’Ivoire », explique le COJEP dans sa déclaration signée de son porte-parole, Docteur Patrice Saraka.

Le gouvernement joue  la carte de la décrispation du climat social voire la vie la vie politique qui est loin d’être apaisé à cause des emprisonnements  arbitraires à foison pour créer la psychose  chez les opposants.

Jean Molière
X