18 avril 2024
Paris - France
SOCIETE

Sénégal/Déclaration du Consortium Panafricain des Compétences en Synergie en abrégé CPCS, à mi-parcours de suivi des séquentielles d’aspects pré-électoraux de la présidentielle de 2024 et le climat politique

Le Directoire International de la Coordination d’Observation Électorale des Missions CPCS

Présidentielle de 2024 République du Sénégal

                               __________________________

Communiqué de Presse/Déclaration du Consortium Panafricain des Compétences en Synergie en abrégé CPCS,

Déclaration à mi parcours de suivi des séquentielles d’aspects pré électoraux de la présidentielle de 2024 en République du Sénégal ainsi que du climat politique y prévalant en République du Sénégal –

                              ____________________________

Exhortation au Consensus politique National sur tous sujets relatifs à la présidentielle de 2024, par la concertation et le Dialogue – Recommandations entre autres, de notre dynamique de Mission internationale d’Observation Electorale

                          ______________________________

 

Déclaration / Communiqué et message du CPCS pour le Sénégal

Le peuple sénégalais, de la maturité politique de toutes ses composantes qui aiment avant tout leur pays,

Le peuple sénégalais, de ses Institutions et de ses acteurs politiques qui savent se transcender en toutes circonstances par le Don de soi au bénéfice et au service de leur Sénégal, le Sénégal de toutes et de tous sans exclusive,

Le peuple sénégalais, au nom duquel le Conseil Constitutionnel a posé un acte fort concernant  le report de la date initiale de tenue de la présidentielle  de 2024 en République du Sénégal, montrant de fort belle manière par la lecture du droit, le cap légal à suivre et de surcroit  réconciliant les sénégalaises et les sénégalais par cette donne républicaine de posture qui marque bel et bien l’autonomie, l’indépendance, la neutralité et la séparation des pouvoirs des Institutions sénégalaises, 

Une nouvelle ère de donne référentielle est encore en train de s’ecrire par la seule volonté de ses filles et de ses fils sans exclusive.

Notre dynamique internationale de Mission, en suivi avancé d’une équipe, qui suit tous ces aspects, se réjouit actuellement de la baisse des tensions ayant prévalu en République du Sénégal, et dont la seule volonté intrinsèque, de savoir se surpasser des sénégalaises et des sénégalais, fiers de leur démocratie référentielle à ne point écorcher ni édulcorer, ni de porter du crédit à quelle que d’injonction à recevoir de qui que ce soit, a pris le pas sur toute autre considération d’égo ou de manœuvre politicienne.

Notre équipe avancée de mission, tout en félicitant l’initiative inclusive de dialogue ou de concertations libres, socle de toute démocratie, initiative engagée à se conformer aux directives du Conseil Constitutionnel, notre mission encourage tous les acteurs à ne point engager ou à vouloir engager la donne de boycott de ces consultations, qui revêtent un caractère national républicain, d’aller toujours de l’avant, pour rendre toujours optimum la démocratie sénégalaise, qui a fait et reste tout de même, la fierté de l’Afrique d’une part, et de la sous région ouest africaine à climat déjà délétère d’autre part.

Notre avancée de Mission internationale,  à ce stade de suivi de l’environnement politique sénégalais, exhorte et encourage également tous les acteurs sénégalais sans exclusive, à ne point se focaliser seulement et jeter uniquement leur dévolu sur la date prochaine de tenue de la présidentielle qui se devra certes de se tenir dans les meilleurs délais, et que seul à notre entendement de suivi de Mission, le dialogue et la concertation libre mais inclusive de tous les acteurs, pourra en toute légalité répondre à cette voie indiquée par le Conseil Constitutionnel.

Notre Mission, qui s’en réjouit toutefois de l’importante vague de libération de détenus qui a cours actuellement au Sénégal, entrant dans le cadre de la volonté politique d’accalmie à saluer à sa juste valeur, 

Notre Mission recommande toutefois aux acteurs, de ne point occulter tous les aspects à aussi en débattre au préalable, qui pourraient découler, une fois la nouvelle date actée de la présidentielle 2024  et ceci de manière consensuelle et dans la légalité constitutionnelle au sortir de ces diverses consultations.

Qu’un clin d’œil  à titre préventif d’aspects à en échanger soit de cité, à l’entendement de notre dynamique d’observation internationale de Mission, en vue de réusir  une belle facture de bout en bout de tenue de scrutin présidentiel notamment avec une bonne campagne civilisée et apaisée, puis une tenue citoyenne et réussie des opérations électorales jusqu’à la proclamation des résultats par les Instances nationales y habilitées, lesquelles sont les seules à l’y être conformément au code électoral, le bréviaire électoral à respecter de tous sans exclusive.

Ainsi, entre autres de recommandations qui pourraient enrichir le landerneau d’échanges ou de dialogue en cours, notre dynamique internationale de Mission en Consortium Panafricain des Compétences en Synergie en abrégé CPCS et toutes ses composantes recommande :

  • L’échange sur une possibilité de dressage et de signature consensuelle devant la Communauté nationale et Internationale prises à témoin et ceci par tous les candidats qui y seraient en lice, d’une Charte de la non violence pendant la campagne électorale, les opérations électorales le jour du scrutin et l’attente citoyenne et républicaine des résultats qui seraient issus de l’élection présidentielle 2024 en République du Sénégal ;

 

  • L’échange sur l’instauration, la mise en œuvre et l’application pour cette présidentielle 2024, de la donne du bulletin unique qui permettrait de mettre tous les candidats sur le même piédestal d’égalité afin de pallier tout éventuel risque de pénurie ou de manque de bulletin d’un candidat, si la donne de bulletin multiples était en vigueur au Sénégal. Sans également oublier que le choix de la donne de bulletin unique pourrait être un élément capital et judicieux, à même d’annihiler ou confondre tout aspect  ou propos de fraude ou de bourrage d’urnes ou d’achat de conscience qu’un éventuel candidat ou groupe de candidats à tort ou à raison pourraient être amené à en faire sien et chercher à le décrier, pour juste saper ainsi la crédibilité de tenue du processus électoral ou le mettre à mal tout simplement  ;
  • L’échange à faire pour interdiction à tout candidat de chercher à s’autoproclamer vainqueur, par ruse ou par manigance politicienne à l’issue de la fin des opérations de vote. En ce point important et crucial, toute la Communauté internationale se doit d’être prise à témoin, afin que les candidats en lice restent de bout en bout républicains, respectueux des dispositions électorales en vigueur en République du Sénégal qui en prévoient en son sein, que la seule de chronologie de proclamation officielle des résultats par les instances nationales y habilitées en République du Sénégal, afin qu’aucun remous, ni aucune attitude d’auto proclamation ne puisse venir à en jeter les germes de crise par une attitude non responsable et non républicaine de conduite quelle qu’elle soit ;
  • L’échange ou la  possibilité d’échanges pouvant porter sur l’éventualité de ceux des candidats malheureux qui pourraiet être amenés à contester les résultats provisoires prononcés en premier ressort chronologique de proclamation, par l’Instance Nationale d’organisation des Elections en République du Sénégal , seul organe y habilité, de permettre à ceux qui souhaiteraient faire des recours auprès de Constitutionnel le moment venu, de pouvoir en débattre en plénières devant le Conseil Constitutionnel, de leurs recours et preuves, avant le rendu définitif des résultats de la dite consultation électorale par cette Instance judiciaire qui a réconcilié les sénégalais et dont la confiance est bel et bien rétablie ;

Puisse la sagesse continuer à être la portion de responsabilité citoyenne dont chaque sénégalaise et chaque sénégalais, imbu de la tritype nationale qui est :

– Un Peuple unit et souverain qui sait se sublimer sans injonctions ni leçon à recevoir de personne ;

-Un Peuple qui a Un But pour son pays ;

–  Un Peuple qui a Une Foi inébranlable en son pays, 

Caractéristiques essentielles de fierté et donnes intrinsèques qui le font s’engager et savoir s’engager, au bénéfice et au service de leur pays, le Sénégal, toujours référentiel  de toutes ses filles et de tous ses fils sans exclusive, et que tout le monde entier en général, et notamment l’Afrique en particulier regardent. 

Notre dynamique de Mission internationale, et toutes  ses composantes et partenaires de travail en synergie ou en missions conjointes éventuelles, suivra encore comme à l’accoutumée de suivi qu’elle opère depuis belle lurette, concernant les processus électoraux de cette Nation modèle qu’est le Sénégal, pays fier de ses alternances pacifiques par les urnes, et rien que par ce mode d’expression libre et démocratique à continuer à saluer et à encourager. 

Notre dynamique internationale de Mission, ne saurait terminer, sans aussi porter à encouragements, les instances nationales d’organisation des élections en République du Sénégal.

Elle les exhorte donc, à tenir le cap de la bonne organisation des élections dont notre dynamique de Mission en a été témoin lors des processus électoraux antérieurs en République du Sénégal, dont les législatives et les locales réussies qui avaient eu à bénéficier de la bonne expertise du personnel de la Direction Générale des Elections (DGE), laquelle y commise avec tous ses départements, à la matière en République du Sénégal.

Fait à Dakar  ce Jeudi 21 Février 2024

Pour fins de large diffusion nationale et internationale      

Le CPCS vous remercie.

A SIGNÉ pour l’ensemble de la dynamique 

Le Coordonnateur Général du Directoire International de la dynamique panafricaine CPCS,

Dr DAGBARA T. INNOCENT

Nos Contacts lors de tout séjour au Sénégal ou en mission avancée d’observation électorale au Sénégal:  77 292 26 93 / 77 282 12 15

Contacts à l’international : 0033 641 81 10 28 / 0033 782 36 61 12

 

X