5 mars 2024
Paris - France
SPORT

CAN 2024: deux stades baptisés en hommage à Laurent Pokou et Charles Konan Banny

La Côte d’Ivoire, pays organisateur de la CAN 2024, a rendu hommage à l’ancien buteur des Éléphants, Laurent Pokou, et l’ancien Premier ministre ivoirien, Charles Konan Banny, pour nommer les deux derniers stades qui abriteront les matches de la compétition, qui doit se dérouler du 13 janvier au 11 février 2024.

PUBLICITÉ

On connaissait déjà l’identité de quatre stades où se joueront les rencontres de la CAN 2024. Outre l’enceinte qui accueillera le match d’ouverture et la finale – le nouveau stade olympique Alassane-Ouattara, situé à Ebimpé –, les organisateurs avaient retenu l’autre stade d’Abidjan, récemment rénové, le stade Félix Houphouët-Boigny, ainsi que le stade de la Paix de Bouaké et le stade Amadou Gon Coulibaly de Korogho.

Il ne manquait plus qu’à baptiser les stades de Yamoussoukro et de San Pedro. C’est désormais chose faite. Celui de la capitale s’appellera Charles Konan Banny, du nom de l’ancien Premier ministre ivoirien de 2005 à 2007. Et celui de San Pedro a été baptisé Stade Laurent Pokou, d’après la légende du foot ivoirien, longtemps meilleur buteur de l’histoire de la CAN, décédé en 2016.

Hommage

Des choix du gouvernement et du président Alassane Ouattara que nous explique le ministre des Sports, Paulin Danho, au micro de notre journaliste Martin Guez : « Le stade San Pedro prendra le nom d’une ancienne gloire du football qui a marqué la Coupe d’Afrique des nations et qui a porté haut le flambeau de notre pays, l’homme d’Asmara : Laurant Pokou. Ainsi, le président rend hommage à deux dignitaires du développement et de la promotion de l’image de la Côte d’Ivoire et donne des repères aux jeunes générations qui ont besoin, plus que jamais, d’avoir des homes de qualité comme référentiels ».

Ce sera la deuxième organisation de la CAN pour la Côte d’Ivoire qui avait accueilli le tournoi en 1984, l’année du premier sacre du Cameroun. Pour rappel, la CAN devait initialement se dérouler en juin/juillet 2023, mais la CAF a décidé en juillet 2022 de la décaler à janvier-février 2024 afin qu’elle ne coïncide pas avec la saison des pluies en Côte d’Ivoire.

X