30 septembre 2022
Paris - France
SPORT

CAN-2022 : Cameroun, Burkina Faso, Égypte, Sénégal… quatre équipes pour une Coupe d’Afrique

Le dernier carré de la Coupe d’Afrique est désormais connu. Après les demi-finales mercredi et jeudi, une équipe parmi le Cameroun, le Burkina Faso, l’Égypte ou le Sénégal soulèvera le trophée de la CAN-2022 dimanche. Revue des forces en présence avant les demi-finales.

Des Lions indomptables ? Ceux de la Teranga ? Les Pharaons ? Les Étalons ? Qui sera sacré roi d’Afrique, dimanche 6 février, à l’issue de la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) ? Parmi les protagonistes, deux multiples champions d’un côté, le Cameroun et l’Égypte et de l’autre des novices, le Burkina Faso et le Sénégal. Revue d’effectif.

Le Cameroun

Déjà vainqueurs à cinq reprises de la CAN, les Lions indomptables se verraient bien ajouter un sixième trophée à leur collection. D’autant que cette année, la fête a enfin lieu à la maison. Porté par tout un pays, le Cameroun peut croire en ses chances, notamment grâce à ses serial buteurs Vincent Aboubakar et Karl Toko Ekambi.

Malgré un match nul contre le Cap-Vert, le Cameroun a effectué une phase de groupes convaincante avec des succès contre le Burkina Faso (2-1) et l’Éthiopie (4-1). Après un huitième de finale en forme de parodie de match face à des Comores sans gardien de métier, ils ont éliminé la surprise gambienne. Reste désormais à confirmer face à des équipes plus aguerries au sommet de l’Afrique pour espérer une victoire à Olembé le 6 février.

L’Égypte

Septuple vainqueur de la compétition – un record – l’Égypte arrive toujours à la Coupe d’Afrique en favori, peu importe son état de forme. La CAN-2022 n’a pas fait exception. Si les coéquipiers de Mohamed Salah ont pris une claque pour leur premier match face au Nigeria (1-0), ils ont su se reprendre face à la Guinée-Bissau (1-0) puis le Soudan (1-0).

Les Pharaons ont haussé leur niveau de jeu dans la phase à élimination directe. La Côte d’Ivoire en fut la première victime, contrainte de déjouer pendant 120 minutes avant de perdre aux tirs au but. Puis les Égyptiens ont livré un duel de gladiateurs en quarts face au Maroc, multipliant les agressions et les duels physiques. À chaque prestation, l’inévitable Mohamed Salah a répondu présent, lui qui veut enfin remporter un premier titre avec son pays.

Le Burkina Faso

En s’imposant face à la Tunisie en quart de finale (1-0), les Étalons ont confirmé une règle : à chaque fois qu’ils sortent des poules, ils vont au minimum dans le dernier carré. Avant la quatrième demi-finale de leur histoire, qu’ils disputeront face au Sénégal, les Burkinabè peuvent être confiants. Ils ont survécu à tout dans cette compétition, à commencer par le Covid-19 qui avait décimé leur groupe pour le match d’ouverture.

Enfin, la situation dans leur pays pourrait apporter le supplément d’âme nécessaire pour soulever le trophée pour la première fois. En effet, depuis le soulèvement militaire et le renversement du président Roch Marc Christian Kaboré, les joueurs et le staff ont évoqué à de multiples reprises cette envie de jouer pour apporter de la joie chez eux : « Je profite de cette tribune pour rendre hommage à ce peuple, qui malgré tout reste debout. Et je dis que notre équipe est à l’image de notre peuple, nous resterons debout, vaille que vaille », a ainsi déclaré Kamou Malo après le quart de finale.

Le Sénégal

Dans cette Coupe d’Afrique, le Sénégal fait figure de diesel. Les hommes d’Aliou Cissé ont pris leur temps pour démarrer. Une phase de groupe mollassonne avec une victoire et deux matches nuls, et seulement un seul but marqué. Bref, décevant pour l’effectif le plus cher d’Afrique. La victoire face au Cap-Vert a un peu rassuré (2-0) mais les Requins bleus étaient réduits à 9. Enfin, contre la Guinée équatoriale, en quarts, le Sénégal a mieux joué, surpassant son adversaire malgré une petite frayeur et un but encaissé.

Une montée en puissance qui devra se poursuivre dans le dernier carré si les Lions de la Teranga veulent s’offrir le premier trophée de leur histoire, après les deux finales perdues en 2002 et 2019.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Le programme des demi-finales

Mercredi 2 février à 20 h au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé

Burkina Faso – Sénégal

Jeudi 3 février à 20 h au stade Olembé de Yaoundé

Cameroun – Égypte

France24

X