3 février 2023
Paris - France
SPORT

‘Argentine élimine les Pays-Bas aux tirs au but et rejoint la Croatie en demi-finales

L’Argentine rejoint la Croatie en demi-finale

Au terme d’un match âpre et tendu, l’Argentine a obtenu sa qualification pour les demi-finales lors de la séance de tirs au but. L’Albiceleste avait mené de deux buts avant de se faire rejoindre à la fin du temps réglementaire. Malgré le bon coaching de van Gaal, les Pays-Bas sont éliminés.

Alors qu’elle menait 2-0, l’Argentine a vu les Pays-Bas égaliser au bout du temps additionnel ce vendredi. Elle a cependant pu compter sur deux magnifiques arrêts d’Emiliano Martinez aux tirs au but pour s’imposer (4-3 aux t.a.b.) et rejoindre le dernier carré de la Coupe du monde.

Le match : 2-2 (4-3 aux t.a.b.)

L’élimination surprise du Brésil un peu plus tôt contre la Croatie (1-1, 4-2 aux t.a.b.), pour le premier quart de finale, a sûrement refroidi les ardeurs des Argentins et des Hollandais. Après une première demi-heure sans intensité et une légère domination néerlandaise dans la possession du ballon, la lumière est venue d’un homme : Lionel Messi. Le capitaine argentin a d’abord signé la première frappe du match après s’être facilement débarrassé de Marten De Roon (22e).

Surtout, il a délivré une passe exceptionnelle à son latéral droit Nahuel Molina, auteur de son premier but en sélection, pour l’ouverture du score de l’Albiceleste (35e). Après un coup franc passé juste au-dessus de la barre de Noppert (63e), le Parisien a finalement été récompensé de sa justesse technique en transformant un penalty obtenu par Marcos Acuna après une faute de Denzel Dumfries juste à l’entrée de la surface (72e).

De leur côté, les Pays-Bas ont attendu la 78e minute et l’entrée en jeu de Wout Weghorst pour se montrer véritablement dangereux. L’attaquant de Besiktas a d’abord parfaitement repris de la tête un centre venu de la droite de Steven Berghuis, entré en jeu à la pause, pour la réduction du score (83e). Deux minutes plus tard, le passeur décisif hollandais a vu sa reprise de volée du pied gauche finir dans le petit filet d’Emiliano Martinez.

Alors que l’Argentine pensait avoir fait le plus dur en conservant son avantage, Weghorst a profité d’un dernier coup franc aux abords de la surface au bout du temps additionnel (90e+11), joué court par Teun Koopmeiners, pour tromper le gardien argentin d’une frappe croisée du pied gauche, envoyant les deux équipes en prolongation.

Si les premières minutes ont été assez fermées, l’Argentine a profité de l’entrée en jeu d’Angel Di Maria (112e) pour repartir de l’avant. Après plusieurs tentatives sauvées par la défense hollandaise, dont un corner rentrant du joueur de la Juventus sorti par Noppert (120e), Enzo Fernandez a trouvé le poteau d’une frappe du pied gauche en entrant dans le temps additionnel de la seconde période (120e+1).

Tout s’est donc joué aux tirs au but, et à ce petit jeu-là, c’est Emiliano Martinez qui s’est montré le plus fort. Le gardien de l’Albiceleste a sorti deux grands arrêts pour stopper les tentatives de Virgil van Dijk et Steven Berghuis, permettant à Lautaro Martinez de donner la victoire à son pays après un échec d’Enzo Fernandez. L’Argentine sera donc bel et bien présente au rendez-vous des demi-finales et défiera la Croatie mardi (20 heures) pour une place en finale.

Le joueur : Weghorst aurait pu tout changer

Au-delà de son doublé, permettant aux Pays-Bas de croire jusqu’au bout à un retournement total de situation, Wout Weghorst a été le symbole d’un changement tactique opéré par Louis van Gaal. Avant son entrée (78e minute), les Hollandais n’avaient tiré qu’une seule fois au but, une frappe sans danger de Steven Bergwijn (24e). Associé à Luuk de Jong jusqu’à la fin du match, il s’est servi de sa grande taille pour mettre en difficulté la défense argentine jusqu’au bout de la prolongation.

101
En égalisant à la 101e minute (90+11e), Wout Weghorst a été l’auteur du but le plus tardif en seconde période d’un match à élimination directe en Coupe du monde (Opta). En vain.
L’Equipe.
X