3 février 2023
Paris - France
JUSTICE

426 kilos de cocaïne et trois trafiquants interceptés en mer par les Forces armées aux Antilles

Le bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer (BSAOM) Dumont d’Urville a intercepté un go-fast il y a une semaine au large d’Aruba, avec l’aide des moyens aériens hollandais.

Une nouvelle saisie de cocaïne en mer. Vendredi dernier (21 octobre), le bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer (BSAOM) Dumont d’Urville des forces armées aux Antilles, appuyé par des moyens aériens néerlandais, a découvert 426 kilos de cocaïne sur un go-fast sans marque de nationalité, au nord de l’île d’Aruba.

Les ballots suspects se trouvaient à bord de l’embarcation rapide. Au total, 14 ballots de cocaïne ont été saisis. La marchandise a été testée positive à la cocaïne.

Les trois membres d’équipage, la marchandise et l’embarcation ont été ramenés à Fort-de-France par le Dumont d’Urville.

8ème saisie en 2022

À l’issue de leur garde à vue, les trafiquants présumés ont été présentés à un juge d’instruction et mis en examen. Ils ont été placés en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos.

Il s’agit de la 8ème saisie de l’année 2022 opérée par les Forces Armées aux Antilles. Ce qui porte à près de 4 tonnes de produits stupéfiants la quantité de drogue saisie depuis le 1er janvier.

Cette opération est le résultat d’une coopération internationale et interministérielle, précise les autorités, dans un communiqué. Elle a mobilisé plusieurs organismes de renseignement, les forces armées françaises, les garde-côtes néerlandais, l’office anti-stupéfiants (OFAST) et le parquet de Fort-de-France.

AFP
X