5 mars 2024
Paris - France
POLITIQUE

Vers une candidature unique de Tidjane Thiam à la tête du PDCI ? 

Après le retrait des autres candidats, ils ne sont plus que deux à briguer la présidence du Parti démocratique de Côte d’Ivoire: l’ancien patron du Crédit suisse et Jean- Marc Yacé, le maire de Cocody

Tidjane Thiam, ancien ministre du Plan de Bédié et candidat à la présidence du PDCI.  

Ils étaient cinq à avoir soumis leur dossier au comité électoral du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) pour briguer la succession d’Henri Konan Bédié, décédé le 1er août dernier. L’ancien maire du Plateau, Noël AkossiBendjo, le secrétaire exécutif en chef du président du parti, Maurice Kakou Guikahué, le maire de CocodyJean Marc Yacé, l’ancien ministre du Plan de BédiéTidjane Thiam et l’ancien ministre du Budget sous Félix HouphouëtBoigny, Moïse Koumoué Koffi

Ralliement de Bendjo 

Alors que leurs partisans s’activaient en prélude du congrès extraordinaire du 16 décembre censé trancher entre ces différents candidats, plusieurs d’entre eux ont annoncé qu’ils se retiraient de la course

Le président par intérim Alphonse CowppliBony Kwassy, qui souhaite parvenir à un consensus avant ce congrès, a confié une mission de médiation à une équipe dirigée par Émile Constant Bombet. Ce dernier a rencontré les cinq candidats, notamment pour leur faire accepter un code de bonne conduite. Il les a également encouragé à se rencontrer pour discuter

 En Côte d’Ivoire, la course à la succession de Bédié est lancée au PDCI 

Après examen de leurs dossiers, le parti a fait part à chacun des points forts et faibles de sa candidature. Noël Akossi Bendjo s’est ainsi vu souligner que sa condamnation en 2019 par la justice ivoirienne à vingt ans de prison, plus de dix milliards de francs CFA d’amende et cinq ans de privation de droits civiques pourrait faire peser un risque sur le parti s’il était élu. Déjà en discussions avancées avec Tidjane Thiam

l’ancien maire du Plateau a finalement annoncé qu’il retirait sa candidature pour soutenir l’ancien patron du Crédit suisse. Les deux hommes mènent depuis campagne ensemble

<< Les discussions se poursuivent >> 

L’un des revirements les plus surprenants est l’abandon du puissant secrétaire exécutif en chef du président, Maurice Kakou Guikahué, dont la candidature n’a pas convaincu en raison de sa mise sous contrôle judiciaire depuis la crise postélectorale de 2020. Tout en dénonçant une décision « arbitraire et infondée »

Guikahué s’y est finalement pliée. Même s’il n’est plus dans la course, il faudra composer avec celui qui a été pendant une dizaine d’années l’homme de confiance de Bédié

Dès le lendemain de la déclaration du camp de Guikahué, c’était au tour de Moïse Koumoué Koffi d’annoncer qu’il retirait sa candidature

 Côte d’Ivoire : les Thiam, au nom d’Houphouët 

Il ne reste donc plus que deux candidats en lice: Tidjane Thiam et JeanMarc Yacé. Deux hommes issus de 

familles influentes du PDCI, entre lesquelles plusieurs 

unions et liens existent. Le banquier et le maire de Cocody se sont déjà rencontrés. Des intermédiaires continuent à faire de même pour tenter de trouver un 

compromis. << Les discussions se poursuivent », s’est réjouit le président par intérim du PDCI dans un communiqué publié le 6 décembre. Faute d’accord, ils seront tous les deux candidats à l’élection du 16 décembre

Jean Moliere ; source :JA

X