5 mars 2024
Paris - France
INTERNATIONAL

Guerre Israël-Hamas : dix-sept otages retenus à Gaza libérés au troisième jour de la trêve

Guerre Hamas-Israël : la France espère que la trêve dure jusqu’à la libération de «tous les otages»
13 Israéliens, 3 Thaïlandais et un Russe enlevés le 7 octobre par le Hamas ont été libérés dimanche soir, en échange de 39 prisonniers palestiniens. Le Hamas a déclaré avoir relâché l’otage russe «en reconnaissance au président Poutine pour son soutien aux Palestiniens».
– 17 otages avaient déjà été relâchés samedi, après que le Hamas avait un moment suspendu l’échange in extremis, arguant que le nombre de camions d’aide humanitaire arrivant à Gaza n’était pas assez suffisant et conforme à l’accord.
– Ces échanges se font dans le cadre de l’accord de trêve et d’échange d’otages contre des prisonniers palestiniens, entre le Hamas et Israël.

Pronostic vital engagé pour une otage libérée

Elma Avraham, 84 ans, qui figurait parmi les plus âgés des détenus du Hamas, a été transférée directement à l’hôpital après sa libération dimanche soir pour évaluer son état de santé. Héliportée vers le sud d’Israël, elle se trouve dans un état grave, a déclaré Shlomi Kodesh, directeur de l’hôpital Soroka de Beersheva, précisant que son pronostic vital était engagé.

«Elma Avraham est dans un état critique. Elle est soignée dans notre service des urgences, en raison d’une grave absence de soins durant sa détention ces dernières semaines aux mains du Hamas», a-t-il déclaré à la presse.

Trois jeunes Palestiniens blessés par balle aux États-Unis

Trois jeunes Palestiniens ont été blessés par balle samedi soir par un homme dans l’État américain du Vermont, a annoncé la police locale, indiquant que le suspect n’avait pas encore été identifié.

Âgés de 20 ans, ils se promenaient «quand ils se sont retrouvés face à un homme blanc armé d’un pistolet» qui «sans leur parler, a tiré au moins quatre balles avant de s’enfuir a priori à pied», a indiqué la police de Burlington dans un communiqué transmis à l’AFP.

Deux des victimes sont dans un «état stable» tandis que la troisième «souffre de blessures plus sérieuses», est-il précisé. Les jeunes hommes se trouvaient dans la ville de Burlington, à 70 km de la frontière canadienne, pour passer les fêtes de Thanksgiving. «À l’heure actuelle, il n’y a pas d’informations supplémentaires suggérant le mobile du suspect, telles que des déclarations ou des remarques», a précisé la police. Mais selon son chef, Jon Murad, «dans ce moment chargé, personne ne peut regarder cet acte sans suspecter que cela soit un crime motivé par la haine». Lors de l’agression, deux des victimes portaient le traditionnel keffieh, a détaillé la police.

Israël reprendra ses opérations à Gaza après la trêve, affirme Netanyahou à Biden

Le premier ministre israélien a affirmé dimanche avoir déclaré au président américain Joe Biden qu’Israël reprendrait sa campagne à Gaza avec toutes ses forces une fois la trêve temporaire terminée. Toutefois, Benjamin Netanyahou a également fait savoir qu’il serait favorable à une prolongation de la trêve si cela facilitait la libération de dix otages supplémentaires par jour, comme convenu dans le cadre de l’accord initial négocié par le Qatar.

Qui sont les 17 otages libérés dimanche ?

Parmi les 17 otages du Hamas libérés dimanche figurent 14 citoyens Israéliens et 3 Thaïlandais.

Elma Avraham, 84 ans, a été transférée directement à l’hôpital pour évaluer son état de santé. Résidente de Nahal Oz, elle avait été enlevée par des assaillants à moto et figurait parmi les otages les plus âgés du Hamas.

L’Israélo-Américaine Avigail Idan a fêté ses 4 ans en détention cette semaine. Ses deux parents ont été assassinés par le Hamas le 7 octobre, mais ses deux grands frères ont survécu en se cachant dans une armoire.

Catherine Colonna a «bon espoir» que des otages français soient libérés avant la fin de la trêve

Interrogée sur BFMTV, la ministre des Affaires étrangères a déclaré dimanche soir avoir «bon espoir» que des Français puissent être libérés dans le cadre d’échanges de prisonniers entre Israël et le Hamas.

«Je sais que c’est une attente éprouvante. Nous travaillons sans relâche à leur libération», a ajouté Catherine Colonna, à l’heure où 17 otages sont transférés de Gaza vers Israël, parmi lesquels une Américaine et un Russe. Le mouvement islamiste palestinien a libéré 58 personnes depuis vendredi, mais aucun Français ne figure parmi eux. «Il y a des listes qui sont établies au cours des négociations par l’intermédiaire du Qatar», mais ensuite c’est «le Hamas qui fait ses choix à l’intérieur de ces listes», a expliqué la ministre.

«Nous demandons la libération de nos otages et de tous les otages», a lancé la cheffe de la diplomatie française sur BFMTV. «Il serait bon, utile et nécessaire que la trêve soit prolongée à cette fin».

Les premières images des otages libérés ce dimanche

Treize otages enlevés le 7 octobre par le Hamas sont arrivés en Israël, a annoncé dimanche l’armée israélienne, précisant que quatre autres étaient en chemin. Douze otages ont été pris en charge par des unités d’élite israéliennes, et une femme de 84 ans a été transférée en hélicoptère vers un hôpital, selon Tsahal.

Une source proche du Hamas assure que le mouvement est prêt à une prolongation «de 2 à 4 jours»

Alors que la trêve convenue entre Israël et le Hamas, et qui a permis un échange d’otages contre des prisonniers, doit prendre fin lundi, une source proche du Hamas a indiqué à l’AFP dimanche que le mouvement islamiste palestinien avait «informé les médiateurs» qataris et égyptiens que les groupes armés retenant des otages israéliens étaient «d’accord pour prolonger la trêve actuelle de deux à quatre jours».

Ces mouvements palestiniens «pensent qu’il est possible d’assurer la libération de 20 à 40 prisonniers israéliens» supplémentaires, outre les 50 censés être libérés en échange de 150 prisonniers palestiniens au cours des quatre jours de trêve qui prennent fin lundi soir.

«L’objectif» est que la trêve «se poursuive au-delà de demain», souhaite Joe Biden

Joe Biden a dit dimanche espérer que la trêve de quatre jours convenue entre Israël et le Hamas, et qui doit prendre fin lundi, puisse se poursuivre. «C’est mon objectif et notre objectif de faire en sorte que cette pause se poursuive au-delà de demain afin que nous puissions voir d’autres otages relâchés et plus d’aide humanitaire» acheminée dans la bande de Gaza, a indiqué le président américain lors d’un discours sur la libération d’une jeune otage américaine tenu depuis le Massachusett.

Joe Biden annonce la libération d’une otage américaine de 4 ans

L’otage américaine de 4 ans «est libre et elle est en Israël», a indiqué le président américain lors d’un discours depuis l’Etat du Massachusetts.

Abigail, une petite fille qui a fêté ses quatre ans en captivité cette semaine, est orpheline depuis le 7 octobre. Lors de l’attaque du Hamas en Israël, «elle a vu ses parents être tués devant elle», avait indiqué plus tôt ce dimanche sur CNN Jake Sullivan, conseiller à la Maison-Blanche.

Treize otages sont arrivés en Israël, quatre autres en chemin, affirme Tsahal

Les otages libérés ce dimanche par le Hamas dans le cadre des négociations, le troisième groupe en trois jours, sont arrivés en Israël.

Douze otages ont été emmenés par des unités d’élite israéliennes, une femme, blessée, a été héliportée directement vers un hôpital israélien, et quatre personnes sont passées par l’Égypte via le terminal de Rafah (sud de la bande de Gaza), selon le communiqué de l’armée israélienne.

39 Palestiniens seront libérés des prisons israéliennes, selon le Qatar

Un total de 39 Palestiniens détenus par Israël seront libérés de prison dimanche, a annoncé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Qatar.

Dans le cadre des engagements pris au troisième jour de trêve entre Israël et le Hamas, «39 civils palestiniens seront relâchés aujourd’hui en échange de la libération» des otages à Gaza.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères discute de la trêve avec le secrétaire d’État américain

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a reçu dimanche un appel du secrétaire d’État américain Antony Blinken pour discuter des obstacles qui menacent la trêve entre Israël et le Hamas et des moyens de parvenir à un cessez-le-feu global, a déclaré le ministère égyptien des Affaires étrangères.

Au cours de l’appel téléphonique, l’Égyptien a souligné la nécessité de s’appuyer sur la trêve tout en mettant en œuvre la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies publiée le 15 novembre, qui appelle à des pauses humanitaires pouvant permettre l’aide à Gaza, a indiqué le ministère dans son communiqué.

Le Hamas confirme la mort d’un haut chef militaire, tué par Israël avant la trêve

Le chef, dans le nord de Gaza, des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, et quatre de ses cadres ont été tués par l’armée israélienne au cours de son offensive sur le territoire palestinien.

Cette perte lourde pour le mouvement islamiste, qui n’a pas été datée avec précision, a été annoncée alors qu’une trêve dans les combats est en vigueur depuis vendredi. L’armée israélienne a confirmé «avoir tué, lors de combats dans la bande de Gaza, avant la pause opérationnelle», Ahmed al-Ghandour, «commandant d’une des cinq brigades régionales» dans le territoire palestinien. Elle a cité par ailleurs quatre autres cadres du mouvement.

Membre du Conseil militaire du Hamas, Ahmed al-Ghandour était considéré comme un «terroriste» par les autorités américaines depuis 2017. Il était accusé d’être impliqué dans une attaque contre l’armée israélienne en 2006 au point de passage de Kerem Shalom, entre Israël et la bande de Gaza, à l’extrême sud du territoire palestinien.

«On continue jusqu’à la victoire», affirme Nétanyahou à Gaza.

En visite à Gaza pour la première fois depuis le début du conflit, le premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou a réaffirmé sa détermination à poursuivre l’offensive contre le Hamas «jusqu’à la victoire».

«On continue jusqu’à la fin (…) Rien ne nous arrêtera», a déclaré le chef du gouvernement à des militaires israéliens, selon une vidéo postée par son cabinet. «Nous avons trois buts dans cette guerre: éliminer le Hamas, faire revenir tous les nôtres enlevés et faire en sorte que Gaza ne devienne pas à nouveau une menace pour Israël».

Le premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou est en visite à Gaza ce dimanche pour la première fois depuis le début du conflit. HANDOUT / AFP

Washington espère la libération d’une enfant otage américaine ce dimanche

Les autorités américaines se sont dit optimistes dimanche quant à la libération d’une des jeunes otages américaines aux mains du Hamas, a déclaré le conseiller à la sécurité nationale de Joe Biden.

«Nous avons des raisons de penser qu’une otage sera libérée aujourd’hui», a affirmé Jake Sullivan au micro de NBC, «mais nous ne serons pas sûrs tant que nous ne la verrons pas en sécurité hors de Gaza.»

L’otage en question pourrait être Abigail, une petite fille ayant fêté ses quatre ans en captivité «il y a deux jours». Le 7 octobre, «elle a vu ses parents être tués devant elle», a assuré le conseiller de la Maison-Blanche sur CNN.

14 otages israéliens et trois étrangers ont été remis au CICR

Selon l’armée israélienne, 14 otages israéliens et trois étrangers viennent d’être remis au CICR pour être transférés en Israël.

De son côté, le Hamas a déclaré avoir remis à la Croix-Rouge 13 Israéliens, 3 Thaïlandais et un Russe.

X