30 septembre 2022
Paris - France
AFRIQUE

Macky Sall bénéficie de la grâce (du) Pape de la politique sénégalaise

C’est officiel ! La coalition Bokk Gis Gis dirigée par Pape Diop a décidé de rejoindre le groupe parlementaire qui sera formé par Benno Bokk Yaakaar. Le leader de Bokk Gis Gis l’a annoncé lors d’un point de presse tenu au siège de son parti ce jeudi 11 Aoùt. Pape Diop dit avoir pris la décision pour l’intérêt du pays.

Le Président Macky Sall peut souffler en bénéficiant de la « grâce »de Pape Diop, président da la coalition Bokk Gis Gis .Ancien maire de Dakar, président de l’Assemblée Nationale, président du Sénat et ministre de l’éducation nationale. Un homme de rouages connaissant toutes les arcanes du pouvoir. Un proche de  l’ancien Président A. Wade  comme l’était le Président de la République actuel M. Macky Sall , sa décision de rejoindre, lors de son point de presse, la mouvance ne surprend guère pour la 14è législature car ils sortent du même creuset le PDS d’Abdoulaye Wade.

« Comprenez juste que Pape Diop a bien fait son calcul. Niass vient de prendre sa retraite, alors qu’il a déjà été president de l’assemblée nationale. Donc Macky fera tout pour l’installer et pourquoi pas, le présenter en 2024 puisqu’il n’aura pas encore 75 ans. Macky ne se présentera pas car les Sénégalais ne le laisseront pas faire, mais il fera tout pour que Sonko ne gagne pas. Pape Diop a dévoilé le projet sans s’en rendre compte, en disant « xalé limou beugg rek le xam ». Autrement dit, Sonko est trop jeune pour gouverner et pour l’équilibre du « pays », il ne faut pas qu’il soit Président. Retenez que ces gens là peuvent être des adversaires politiques mais appartiennent tous à la même obédience dont les interêts passent avant les leurs, et le maître les suit de très près. On ne peut pas tout dire. En réalité, ils ne sont pas si libres qu’on le pense. » commente un internaute.

« Il nous faut éviter de déboucher sur un blocage dans le fonctionnement de nos institutions », a déclaré Pape Diop, l’un des trois députés qui ne faisait partie d’aucune des deux coalitions principales en compétition. Une « Assemblée nationale placée sous le contrôle de l’opposition débouchera sur une crise institutionnelle », estime-t-il, car « le président de la République serait amené à gouverner par ordonnances, ce qui serait un recul pour notre démocratie ». D’où sa décision de rallier le camp du président Macky Sall.

En prenant cette décision, le Pape (Diop) de la politique évite au Sénégal une instabilité gouvernementale  comme sous la IVe République en France et actuellement on le constate  en Belgique, en Israel…. Une décision responsable, sage, historique et patriotique.

Urgent: Le Conseil constitutionnel publie les résultats définitifs des législatives (Documents)

Le Conseil constitutionnel sénégalais a publié, ce jeudi, les résultats définitifs des élections législatives du 31 juillet 2022.

Ces résultats sont identiques aux résultats provisoires publiés par la Commission nationale de recensement des votes. Il s’y ajoute seulement un recours de Cheikh Alassane Sène, candidat de la coalition Natangué Askan Wi, qui conteste le nombre de sièges obtenu par BBY. Recours, qui sera finalement rejeté par les sept (7) sages.

 

#ConseilConstitutionnel #Législatives

Jean Molière

X