3 février 2023
Paris - France
SPORT

L’Argentine punit la Croatie et se qualifie pour la finale de la Coupe du monde

Grâce à l’efficacité de Lionel Messi et Julian Alvarez, l’Argentine a facilement remporté sa demi-finale de Coupe du monde contre la Croatie, ce mardi (3-0), et rejoint la finale pour la sixième fois de son histoire.

Le match : 3-0

Lionel Messi n’est plus qu’à une victoire de remporter le seul titre qui manque à son palmarès. Froid, efficace, le Parisien a de nouveau porté ses coéquipiers ce mardi en demi-finale de la Coupe du monde pour venir à bout de Croates visiblement émoussés. Dominateurs en début de match, multipliant les séquences de conservation, ceux-ci ont peiné à se montrer dangereux sur l’ensemble de la rencontre et ont petit à petit laissé beaucoup trop d’espaces à leurs adversaires, qui n’en demandaient pas tant.

D’abord, un mauvais placement de la défense centrale croate a permis à Julian Alvarez de se lancer pour la première fois à l’assaut du but de Dominik Livakovic à la demi-heure de jeu. Percuté dans la surface de réparation par le gardien croate, fautif après avoir été étincelant en quarts de finale contre le Brésil, il a laissé son capitaine Lionel Messi transformer le penalty d’une frappe lourde sous la barre (34e), rejoignant Kylian Mbappé en tête du classement des buteurs de la compétition.

Sonnés, les Croates ont craqué une nouvelle fois cinq minutes plus tard. En contre-attaque, Alvarez s’est cette fois servi d’un appel de Nahuel Molina, profitant d’un double contre favorable devant Borna Sosa et Josip Juranovic pour doubler la mise. Si Livakovic a plusieurs fois repoussé l’échéance, la Croatie a encaissé un troisième but à la 69e minute suite à un festival de Messi. Le capitaine de l’Albiceleste s’est amusé devant Josko Gvardiol sur le côté droit avant d’offrir le doublé à Alvarez. La fin de match plutôt tranquille a même permis à Paulo Dybala de s’offrir ses premières minutes dans la compétition, participant ainsi à cette large victoire qui qualifie l’Argentine pour la sixième finale de Coupe du monde de son histoire (elle a été sacrée en 1978 et en 1986).

Le joueur : Alvarez a pesé

Travailleur, comme à son habitude, l’attaquant remplaçant de Manchester City Julian Alvarez n’a pas eu besoin de beaucoup de ballons pour se montrer décisif. Après avoir intelligemment profité de l’erreur de placement du tandem Lovren-Gvardiol et provoqué un penalty, il a certes eu de la réussite pour doubler la mise mais a su se trouver au bon endroit pour conclure l’action de grande classe de son capitaine Lionel Messi et s’offrir ainsi un doublé. Au-delà de ces statistiques, il n’a cessé de mettre en danger la défense croate en seconde période par son activité débordante, empêchant même les premières relances adverses quand il n’avait pas le ballon. Un match plein.

5
Pour sa cinquième Coupe du monde, Lionel Messi a inscrit ce mardi son cinquième but dans la compétition au Qatar (11 en tout). Il aura l’occasion dimanche en finale, à 35 ans, de remporter le titre mondial pour la première fois de sa carrière.
L’Equipe
X