30 septembre 2022
Paris - France
EUROPE

La Hongrie annonce un « accord » avec Moscou permettant des livraisons supplémentaires de gaz

La diplomatie hongroise a annoncé un accord avec la Russie permettant d’augmenter son approvisionnement en gaz, conformément aux demandes formulées par Budapest au mois du juillet en prévision de l’hiver.
Le ministère hongrois des Affaires étrangères a déclaré le 13 août que les négociations avec la Russie avaient abouti à la conclusion d’un « accord » qui permettrait à Gazprom d’augmenter ses livraisons de gaz dans le pays via le gazoduc Turkstream qui approvisionne la Hongrie en passant par la Serbie.
« C’est le devoir du gouvernement hongrois d’assurer un approvisionnement sûr en gaz pour le pays, et nous sommes à la hauteur », a ajouté sur Facebook Tamas Menczer, un haut fonctionnaire du ministère. Il a fait savoir que jusqu’à fin août, 2,6 millions de mètres cubes supplémentaires arriveront quotidiennement par Turkstream, précisant que des négociations étaient en cours concernant le mois de novembre.
En juillet, le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, s’était rendu à Moscou pour réclamer la livraison de 700 millions de mètres cubes supplémentaires, qui viendraient s’ajouter aux 4,5 milliards livrés chaque année à Budapest avant le conflit en Ukraine.
Dépendant à 85% du gaz russe, la Hongrie est farouchement opposée à toutes sanctions européennes sur l’énergie et est discrètement soutenue sur ce point par plusieurs autres pays qui craignent pour leur approvisionnement. Viktor Orban a également fait pression pour obtenir une exemption des sanctions de l’UE sur les importations de pétrole brut russe.
JM
X