14 août 2022
Paris - France
SPORT

Kurt Zouma sanctionné par son club après une vidéo montrant le footballeur français en train de maltraiter son chat

club anglais de West Ham a infligé « la plus grosse amende possible » au défenseur, notamment visé par une pétition réclamant des poursuites et ayant recueilli plus de 200 000 signatures.

Kurt Zouma, défenseur des Bleus et du club anglais de West Ham, provoque de vives réactions depuis la diffusion, mardi 8 février, de vidéos où on le voit frapper son chat.

La polémique enfle autour de Kurt Zouma. L’actuel défenseur de West Ham et ancien stéphanois a été filmé en train de mettre un coup pied et de gifler ses chats, dans une vidéo publiée lundi soir par le journal britannique The Sun. La Fondation Brigitte Bardot va porter plainte.

« Un incident isolé » selon Kurt Zouma

Kurt Zouma, qui a intégré le centre de formation de l’ASSE à 14 ans en 2009 et qui a évolué dans l’effectif pro entre 2011 et 2014, a bien essayé d’éteindre l’incendie en présentant ses excuses dans un communiqué publié par le journal The Sun, sans trop de succès. « Je veux dire à quel point je suis désolé pour tous ceux qui ont été bouleversés par la vidéo. Je tiens à assurer à tous que nos deux chats vont parfaitement bien et sont en bonne santé. Ils sont aimés et chéris par toute notre famille, et ce comportement était un incident isolé qui ne se reproduira plus. » De son côté, le club de West Ham assure traiter l’affaire en interne en ajoutant ne tolérer aucun cas de maltraitance animale.

Sanctions

En théorie, Kurt Zouma encourt jusqu’à cinq ans de prison, la législation britannique ayant été durcie en ce qui concerne les actes de maltraitances envers les animaux.

Maltraitance sur ses chats : Kurt Zouma lâché par Adidas et taclé par Didier Deschamps
Didier Deschamps sur Kurt Zouma : « Intolérable »
S’il a condamné le comportement cruel de Kurt Zouma envers son chat, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a laissé entendre que cela pourrait avoir des conséquences sur les prochaines listes.

La diffusion de la vidéo des violences de Kurt Zouma envers son chat aura-t-elle des conséquences pour sa carrière avec les Bleus ? Interrogé sur France 3 mercredi soir, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps est resté évasif. Il a d’abord condamné le comportement du défenseur : « J’ai été très surpris de la part de Kurt. C’est quelque chose d’inadmissible, intolérable, d’une cruauté sans nom. […] Ces images sont choquantes et insupportables. »

Cela pourrait écarter Zouma pour la prochaine liste des Bleus, prévue avant les amicaux de fin mars : « Je ne suis pas procureur, je suis là pour faire des sélections sur différents critères. Ça m’est arrivé lorsque des joueurs ont commis des erreurs de ne pas les sélectionner pendant un certain temps. Je ne changerai pas ma façon de procéder pour la prochaine liste. »

De nouvelles sanctions viennent de tomber pour Kurt Zouma. Déjà condamné à payer une forte amende par son club britannique de West Ham qui a déjà perdu un sponsor à cause de cette affaire, le footballeur français est en train d’être lâché par Adidas. Après avoir condamné la maltraitance animale et lancé une enquête, l’équipementier aurait décidé de mettre un terme au contrat personnel qui le liait à Kurt Zouma. « Adidas a confirmé que Kurt Zouma n’était plus un athlète sous contrat après la diffusion d’une vidéo de lui frappant, laissant tomber et donnant des coups de pied à son animal de compagnie », a annoncé Sky Sports hier.

Le footballeur, dont les deux chats ont été récupérés par la SPA locale, a également été démis de ses fonctions d’ambassadeur de l’association Seed qui œuvre aussi bien pour la promotion du sport que pour la préservation de la santé, la protection de l’environnement et pour la cause animale. « La protection animale en particulier est un sujet prioritaire pour Seed et nous ne pouvons cautionner aucune maltraitance (…) malgré son statut d’ambassadeur et son engagement au service de Seed que nous saluons, nous avons, d’un commun accord avec Kurt Zouma, décidé de mettre un terme à notre collaboration », a annoncé l’association dans un communiqué repris par L’Equipe.

Jean Molière

X