2 juillet 2022
Paris - France
POLITIQUE

Blé Goudé confirme: « Simone Gbagbo demeure ma mère, Gbagbo reste mon leader, il est mon père… »

Le premier conseil d’échanges et d’orientation du COJEP s’est tenu ce samedi 28 mai 2022, en Europe, à la Haye. C’est à 17H qu’a débuté la conférence du leader Blé Goudé Charles. Plusieurs journalistes présents lui ont posé des questions sur l’évolution de son parti, ses projets pour la Côte d’Ivoire, et surtout, sa relation avec le président Laurent Gbagbo. Charles Blé Goudé a pris la parole pour dire son ultime part de vérité devant le monde entier.

Il a affirmé qu’il entretient de très bons liens avec l’ex couple présidentiel. Voici les mots qu’il a utilisés pour montrer son attachement à ses deux grands leaders: « Simone Gbagbo demeure ma mère. Gbagbo reste mon leader, il est mon père et il m’a pris comme son ami. C’est un monsieur qui parle avec moi de tout et de rien, même quand il était au pouvoir. Ceux qui pensent qu’ils vont me pousser à l’erreur en créant un clash entre le président Gbagbo et moi, ils perdent leur temps. Quand quelqu’un comme Laurent Gbagbo t’a mis dans son intimité, tu n’as pas le droit de trahir ça ».Blé Goudé se sent presque obligé de répondre à ces questions qu’il voit comme un piège que plusieurs détracteurs lui tendent. Il a affirmé qu’il est un ami d’infortune du président Gbagbo. Ils se connaissent bien avant que ce monsieur ne devienne le président de la république de Côte d’Ivoire. Simone Gbagbo fait partie des leaders qui lui ont apporté une formation politique. Pour cela, Blé Goudé a confirmé qu’il demeure le « fils » de l’ex couple présidentiel.

Depuis sa publication du 20 mai 2022 où il mettait en garde certains cadres politiques qui l’avaient contacté pour lui dire des choses déplaisantes, plusieurs Ivoiriens avaient pensé que Blé Goudé parlait du président Gbagbo. Or, il n’en est rien de cela. Sa conférence de ce samedi montre clairement qu’il continue de s’inspirer de Gbagbo pour mener à bien son combat. Comme il l’a lui-même dit, à part les enfants légitimes de Gbagbo, il est celui-là qui peut utiliser fièrement le nom « Gbagbo » pour se faire une place en politique. On lui souhaite une bonne continuation sur sa ligne.

Soldatduciel

X